Cinq décisions financières pour les investisseurs dans la trentaine

Auteur : Choix judicieux

jeudi 10 août 2017

L’ARTICLE CI-DESSOUS CONCERNE LES INVESTISSEURS CANADIENS UNIQUEMENT.

La décennie où vous devez commencer à bâtir votre sécurité financière

Un grand nombre de changements personnels et financiers peuvent survenir dans la trentaine. Le démarrage d’une entreprise, le mariage, la naissance d’un enfant, l’achat d’une maison, etc., tous ces événements auront un impact considérable sur votre situation financière et pourront même modifier le cheminement vers vos objectifs financiers.

Toutefois, un peu de planification et quelques décisions judicieuses peuvent vous aider à maintenir le cap sur vos objectifs à court et à long terme. Voici quelques conseils utiles :

  1. Si vous avez un enfant, établissez un régime enregistré d’épargne-études (REEE). Le gouvernement ajoutera jusqu’à 7 200$ (ou plus, selon votre situation financière) à vos cotisations. Il faut donc commencer à cotiser tôt pour maximiser le potentiel de croissance de votre REEE.
  2. Accroissez votre épargne-retraite. Dans la vingtaine, vous cotisiez peut-être un peu à votre régime enregistré d’épargne-retraite (REER). Toutefois, dans la trentaine, vous devriez avoir élaboré une stratégie de planification de votre retraite pour épargner régulièrement. Il n’y a pas de chiffre magique, mais en règle générale, vous devriez tenter de cotiser au moins 10 % de votre revenu mensuel.
  3. Établissez votre fonds d’urgence. Avec les années, un revenu d’emploi plus stable devient essentiel. Consacrez cette décennie à vous constituer un fonds d’urgence qui pourra vous dépanner en cas de maladie ou de perte d’emploi.
  4. Commencez une planification fiscale et successorale. C’est le moment de songer à une planification fiscale et successorale. Disposez-vous d’un testament? Avez-vous des assurances? Investissez-vous de la façon la plus fiscalement efficiente?
  5. Consultez un conseiller. Puisque votre situation financière devient plus complexe dans la trentaine, le moment est bien choisi pour consulter un conseiller financier. Celui-ci peut vous aider à gérer vos investissements, vous recommander à d’autres professionnels tels que des notaires ou des courtiers d’assurance et vous procurer une tranquillité d’esprit en vous mettant sur la bonne voie pour atteindre vos objectifs financiers.

Liste de vérification : Choses à faire

  • Établissez un REEE (si vous avez un enfant)
  • Cotisez régulièrement à un REER
  • Constituez votre fonds d’urgence
  • Rédigez un testament
Les renseignements contenus sur ce site Web sont fournis à titre d’information et dans un but éducatif et ne constituent pas des conseils particuliers de nature financière, juridique, comptable, fiscale ou concernant des placements. Veuillez consulter votre propre conseiller professionnel pour passer en revue votre situation personnelle.

D'autres articles semblables.

Importance de la diversification des titres à revenu fixe

La diversification, souvent considérée comme la pierre angulaire de l’investissement, est aussi importante dans un portefeuille à revenu fixe que dans un portefeuille d’actions.

Tout lire

5 choses à savoir sur les titres à revenu fixe

L’investissement dans les titres à revenu fixe peut paraître simple. Voici toutefois cinq raisons pour lesquelles il est avisé de faire appel à un professionnel.

Tout lire

Comprendre le risque associé aux taux d’intérêt

Les investisseurs se tournent habituellement vers les placements à revenu fixe pour se protéger des fluctuations du marché boursier. Les investisseurs doivent toutefois tenir compte des risques associés aux titres à revenu fixe, notamment le risque associé aux taux d’intérêt.

Tout lire