Cinq décisions financières pour les investisseurs dans la vingtaine

Auteur : Choix judicieux

vendredi 1 septembre 2017

L’ARTICLE CI-DESSOUS CONCERNE LES INVESTISSEURS CANADIENS UNIQUEMENT.

Il est important de créer une base solide lorsque vous commencez à investir

Si vous êtes dans la vingtaine, vous avez sans doute un emploi qui vous permet de couvrir vos dépenses courantes et de garder un peu d’argent pour vous. Qu’allez-vous faire de cet argent? Financer la voiture de vos rêves peut sembler une bonne idée, mais ce n’est pas nécessairement une décision financière prudente.

Vous êtes à une belle étape de votre vie, surtout en matière d’épargne et d’investissement. Le temps est l’un des plus grands atouts dont vous disposez sur le plan de la création de la richesse. Quelques décisions judicieuses vous permettront de commencer votre cheminement financier du bon pied. Voici quelques conseils qui pourront vous aider :

 

  1. Remboursez vos dettes d’études. La dette des ménages canadiens a atteint des niveaux records, et les personnes avec des niveaux d’endettement élevés pourraient se trouver en difficulté financière si les taux d’intérêt montent de nouveau. Établissez un plan de remboursement raisonnable et assurez-vous de consacrer une part suffisante de votre revenu au remboursement des dettes afin qu’elles ne viennent pas vous accabler.
  2. Établissez un régime enregistré d’épargne-retraite (REER). Bien des personnes dans la vingtaine pensent qu’il est possible de reporter la planification de la retraite, mais dollar pour dollar, l’argent que vous investissez dans la vingtaine et au début de la trentaine peut avoir un effet considérable sur votre épargne-retraite, plus que l’argent que vous épargnerez au cours de la quarantaine ou la cinquantaine. C’est ce qu’on appelle l’effet de la capitalisation! Renseignez-vous si votre société offre un programme de cotisation de contrepartie dans le cadre d’un REER collectif, ou alors prenez des dispositions pour cotiser un petit montant à chaque période de paie.
  3. Établissez un compte d’épargne libre d’impôt (CELI). Il peut aussi être sensé de cotiser d’abord à un CELI plutôt qu’à un REER, selon votre revenu et vos stratégies de report d’impôts. Vous pouvez aussi décider d’établir les deux – un conseiller financier vous aidera à prendre une décision. Dans un cas comme dans l’autre, un CELI est un excellent moyen pour commencer à vous constituer une épargne, que ce soit pour un objectif à court terme comme des vacances ou une voiture, ou pour la création d’un fonds d’urgence pour les dépenses imprévues.
  4. Envisagez des études postsecondaires ou une formation continue. S’engager à poursuivre une formation continue constitue un atout considérable dans le développement de votre carrière. Les certificats d’études supérieures et de formation continue peuvent améliorer votre potentiel de gain.
  5. Adressez-vous à un conseiller. Les jeunes adultes dans la vingtaine considèrent souvent qu’ils ne disposent pas d’un revenu suffisant pour justifier le recours à conseiller professionnel. C’est au contraire le moment idéal pour demander conseil. Un conseiller peut vous aider à créer un plan financier et répondra à toutes les questions que vous pourriez avoir sur la réduction de la dette et l’épargne en vue de l’avenir.

 

Liste de vérification : Choses à faire

  • Élaborez un plan de réduction de la dette
  • Établissez un CELI
  • Établissez un REER
  • Renseignez-vous si votre employeur offre un REER collectif

Les renseignements contenus sur ce site Web sont fournis à titre d’information et dans un but éducatif et ne constituent pas des conseils particuliers de nature financière, juridique, comptable, fiscale ou concernant des placements. Veuillez consulter votre propre conseiller professionnel pour passer en revue votre situation personnelle.

D'autres articles semblables.

Importance de la diversification des titres à revenu fixe

La diversification, souvent considérée comme la pierre angulaire de l’investissement, est aussi importante dans un portefeuille à revenu fixe que dans un portefeuille d’actions.

Tout lire

5 choses à savoir sur les titres à revenu fixe

L’investissement dans les titres à revenu fixe peut paraître simple. Voici toutefois cinq raisons pour lesquelles il est avisé de faire appel à un professionnel.

Tout lire

Comprendre le risque associé aux taux d’intérêt

Les investisseurs se tournent habituellement vers les placements à revenu fixe pour se protéger des fluctuations du marché boursier. Les investisseurs doivent toutefois tenir compte des risques associés aux titres à revenu fixe, notamment le risque associé aux taux d’intérêt.

Tout lire