Liste de vérifications financières de fin d’année 2018
For Print Only Logo
Aperçus des marchés

Liste de vérifications financières de fin d’année 2018

Auteur : Choix judicieux

Le 7 décembre 2018


L’article ci-dessous concerne les investisseurs canadiens uniquement.


Le mois de décembre peut être propice à la réflexion : on contemple l’année écoulée et ses accomplissements personnels, sans trop s’attarder sur les aspects qu’on aurait pu améliorer, si possible.

La période des Fêtes appelle également aux retrouvailles entre amis et en famille. On y célèbre les nouveaux venus, mais on s’enquiert également des besoins de son entourage.

Notre objectif n’est pas d’alourdir votre liste de choses à faire, mais sachez que les points ci-dessous pourraient vous aider à vous assurer que vos finances sont en ordre pour l’année 2019.


1. Bénéficiaires

  • Avez-vous désigné des bénéficiaires pour chacun de vos comptes? Il s’agit des personnes ou des entités qui recevront les produits de votre compte après votre décès. En désignant un bénéficiaire, vous éliminez le doute de savoir qui héritera de vos fonds. En l’absence de bénéficiaire, vos fonds seront ajoutés à votre succession, ce qui pourrait retarder considérablement la procédure et alourdir l’aspect administratif qui doit précéder tout versement.
  • Votre liste de bénéficiaires est-elle à jour? Avez-vous tenu compte des événements marquants qui se sont produits dans votre vie? Il est de votre responsabilité de vous assurer que votre liste de bénéficiaires reflète tout changement qui pourrait survenir dans votre vie.

2. Planification des soins de santé

  • Si, lors de retrouvailles pour les Fêtes, vous remarquez qu’un membre de votre entourage a besoin d’aide, il n’est pas toujours facile d’aborder le sujet ni de savoir quelles questions poser. Mais il importe de saisir l’occasion et de s’assurer que la personne est bien préparée.
  • Notre liste de vérification des besoins en matière de santé peut vous aider à aborder le sujet, tandis que notre dossier de santé vous aidera à noter les renseignements importants, comme les coordonnées personnelles, les médicaments pris, etc.

3. Fonds d’urgence

  • Les dépenses ou les événements imprévus peuvent peser sur vos finances si vous ne possédez pas de fonds d’urgence.
  • En cas de période difficile, il convient de disposer de l’équivalent de trois à cinq mois de dépenses (au minimum) pour limiter le recours aux cartes de crédit et aux emprunts.
  • Si vous n’avez pas d’économies, examinez votre budget et voyez si vous pouvez réduire vos dépenses discrétionnaires, comme les divertissements ou les sorties au restaurant.

4. Régime enregistré d’épargne-études (REEE)

  • Versez des cotisations, de façon à pouvoir recevoir les subventions du gouvernement. Les épargnes dans le cadre d’un REEE peuvent être accrues grâce aux programmes d’épargne-études gouvernementaux – mais en 2016, 3,4 millions d’enfants ne bénéficiaient d’aucun programme incitatif axé sur l’épargne-études*. Pour en savoir plus, veuillez consulter la page Assurez-vous de profiter des options offertes.
  • Si votre enfant a fêté ses 15 ans cette année et qu’il n’a jamais été bénéficiaire d’un régime enregistré d’épargne-études (REEE), vous devez cotiser un minimum de 2 000 $ avant la fin de l’année civile afin de bénéficier de la Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE) pour 2018 et d’y être également admissible pour 2019 et 2020. Vous pouvez en apprendre davantage en lisant  notre article Des règles particulières s’appliquent aux bénéficiaires âgés de 16 et 17 ans.
  • Effectuez des retraits pour les étudiants de niveau postsecondaire. Il existe deux types d’options de retraits : le paiement d’aide aux études (PAE) – qui se compose de la SCEE et de revenu accumulé – et le retrait de fonds aux fins d’études postsecondaires, qui se fait à même le capital que vous avez investi. Le PAE est imposé entre les mains du bénéficaire. Par conséquent, si vous effectuez un retrait avant la fin de l’année, ce montant sera inscrit au revenu de l’étudiant pour l’année 2018. Découvrez ce qu’il faut savoir au sujet des retraits.
  • Décidez ce que vous allez faire de l’argent inutilisé de votre REEE. Si le bénéficiaire a obtenu son diplôme, vous pouvez effectuer un dernier PAE jusqu’à six mois après la fin de ses études. Consultez l’article Que doit-on faire si le REEE n’est pas utilisé?
  • Veuillez visiter la page AGF.com/REEE pour en savoir plus sur les REEE.

5. Compte d’épargne libre d’impôt (CELI)

  • Utilisez vos droits de cotisation pour 2018, si vous ne l’avez pas encore fait. En 2018, la date limite de cotisation est fixée au 31 décembre et le plafond s’élève à 5 500 $. Si vous ne cotisez pas, ce montant s’ajoutera à vos droits de cotisation, lesquels peuvent être reportés indéfiniment. L’Agence du revenu du Canada (ARC) assure le suivi et la confirmation de vos droits de cotisations.
  • Vous envisagez de retirer des fonds? Si vous prévoyez de retirer bientôt des fonds de votre CELI, pensez à le faire avant la fin de l’année. Tout montant retiré sera ajouté à vos droits de cotisation de l’année civile suivante. Par conséquent, si vous effectuez un retrait avant le 31 décembre, le montant correspondant au retrait sera de nouveau disponible sous forme de droits de cotisation en 2019.
  • Pour plus de détails sur le CELI, consultez la page AGF.com/CELI.

6. Régime enregistré d’épargne-retraite (REER)

  • Date limite de cotisation – le 1er mars 2019. Même si vous avez encore quelques mois pour verser des cotisations pour 2018 avant la date limite (le 1er mars 2019) et si vous ne l’avez pas encore fait, il est bon de se rappeler qu’il n’est pas toujours facile de verser des cotisations à son REER après la saison des Fêtes. La cotisation ne doit pas dépasser 26 230 $ (pour 2018) ou 18 % de votre revenu gagné au cours de l’année d’imposition précédente, moins tout facteur d’équivalence, plus les droits inutilisés de cotisation à un REER des années précédentes. L’Agence du revenu du Canada (ARC) assure le suivi et la confirmation de vos droits de cotisations.
  • Reportez les retraits. Si vous prévoyez de retirer de l’argent de votre REER pour participer au RAP (régime d’accession à la propriété) ou au REEP (régime d’encouragement à l’éducation permanente), et que vous pouvez reporter vos retraits jusqu’au début de 2019, vous aurez ainsi jusqu’en 2020 pour commencer à rembourser vos cotisations retirées. Pour en savoir plus sur ces deux programmes et sur les dates de remboursement, veuillez consulter la page Deux utilisations moins traditionnelles d’un REER.
  • Pour plus de détails sur le REER, consultez la page AGF.com/REER.

7. Fonds enregistré de revenu de retraite (FEER)

  • Si vous avez atteint l’âge de 71 ans, convertissez votre REER en FERR. À la fin de l’année pendant laquelle vous atteignez l’âge de 71 ans, votre REER arrive à échéance et doit être converti en rente viagère ou en FERR (fonds enregistré de revenu de retraite), ou encore être désenregistré. On peut penser à un FERR comme fonctionnant à l’inverse d’un REER – alors que le REER permet à vos épargnes de retraite de fructifier à l’abri de l’impôt, le FERR génère une source de revenu de retraite imposable à partir de ces épargnes – qui continuent de croître sans imposition. Vous pouvez convertir un REER en FERR à n’importe quel moment, mais vous n’êtes pas obligé de le faire avant la fin de l’année pendant laquelle vous atteignez l’âge de 71 ans.
  • Si vous possédez déjà un FEER, retirez le montant minimum. Chaque année (à partir de l’année suivant celle où le FERR a été établi), un « montant minimum annuel » imposable doit être retiré de votre FERR. Si votre FERR n’est pas votre principale source de revenu de retraite, vous risquez d’oublier de retirer le montant minimum – ce montant doit avoir été retiré au 31 décembre de l’année suivant celle au cours de laquelle le FERR a été établi et chaque année par la suite. Par exemple, si le FERR est établi en novembre 2018, le premier retrait doit être effectué au plus tard le 31 décembre 2019.
  • Pour plus de détails sur le FERR, consultez la page AGF.com/FERR.

 


Communiquez avec votre conseiller financier pour vous assurer que votre liste de vérifications financières est complète.


* Source : Programme canadien pour l’épargne-études – Rapport startistique annuyel 2016, Emploi et Développement social Canada. Le nombre de bénéficiaires qui ont déjà reçu une SCEE supplémentaire est utilisé pour tenir compte des enfants de familles à moyen et à faible revenu ayant bénéficié de fonds REEE. Toutefois, les Canadiens qui ont ouvert un REEE avant l’instauration de la SCEE supplémentaire en 2005 auraient eu à demander ultérieurement la SCEE supplémentaire. Étant donné que certains Canadiens pourraient ne pas avoir présenté leur nouvelle demande de SCEE supplémentaire, les chiffres utilisés pour représenter les familles à moyen et à faible revenu sont considérés comme étant inférieurs aux données réelles.
Les renseignements contenus dans cet article sont fournis à titre de renseignements d’ordre général basés sur de l’information jugée digne de foi. Ils ne devraient pas être considérés comme des conseils personnels en matière de placement ou d’impôt. Nous avons pris les mesures nécessaires pour nous assurer de l’exactitude de ces commentaires au moment de leur publication, mais la Société de Gestion AGF Limitée et les sociétés qui lui sont affiliées ne peuvent pas garantir l’exactitude absolue et ne sont pas responsables de l’élaboration et la création de cette documentation. Il est important que tout investisseur consulte son conseiller financier et son conseiller fiscal avant de prendre toute décision en matière de placement ou de planification fiscale.
Le contenu de ce site Web est présenté à des fins d’illustration générale et d’éducation. Il n’est pas destiné à procurer des conseils personnalisés, notamment en matière d’investissement, de finance, de droit, de comptabilité, d’impôt ou de tout autre sujet. Veuillez consulter votre propre conseiller spécialisé en ce qui concerne votre situation personnelle.

Au sujet de La Société de Gestion AGF Limitée

Fondée en 1957, La Société de Gestion AGF Limitée (AGF) est une société indépendante de gestion de placements diversifiés à l’échelle mondiale. AGF apporte de la discipline en offrant l’excellence en matière de gestion de placements par l’entremise de ses volets axés sur des activités fondamentales et quantitatives de même que sur des actifs non traditionnels et des avoirs de particuliers bien nantis, afin de procurer une expérience exceptionnelle à la clientèle. La gamme de solutions d’investissement d’AGF s’étend à l’échelle mondiale à une vaste clientèle, depuis les conseillers financiers jusqu’aux investisseurs particuliers et aux investisseurs institutionnels comprenant des caisses de retraite, des programmes d’entreprise, des fonds souverains, des fonds de dotation et des fondations.

Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter AGF.com.

Ⓒ 2018 La Société de Gestion AGF Limitée. Tous droits réservés.

D'autres articles semblables.

Conseils pour gérer vos dettes du temps des Fêtes

Conseils pour gérer vos dettes du temps des Fêtes

Gérer ses dépenses pendant les Fêtes n’est pas chose aisée. Si vous redoutez de découvrir l’état de vos comptes de cartes de crédit, suivez ces quatre conseils pour vous aider à gérer vos dettes.

Tout lire
Liste de vérification financière 2019

Liste de vérification financière 2019

Afin que vous puissiez être en meilleure position pour connaître la réussite financière en 2019 et par la suite, nous avons conçu pour vous une liste de cinq tâches essentielles à inscrire à votre calendrier.

Tout lire
Défi : les REER en mots croisés avec AGF

Défi : les REER en mots croisés avec AGF

Amusez-vous à vérifier vos connaissances sur les REER.

Tout lire