Conseils de fin d’année 2017 pour les Canadiens
For Print Only Logo
Aperçus des marchés

Conseils de fin d’année 2017 pour les Canadiens

Auteur : Choix judicieux

lundi 18 décembre 2017


L’article ci-dessous concerne les investisseurs canadiens uniquement.


Pour de nombreuses personnes, l’impôt s’associe au mois d’avril. Pourtant, il est important de songer maintenant à l’impôt pour pouvoir envisager les occasions d’épargner de l’impôt, qu’il faut saisir avant la fin de l’année.

Voici une liste à examiner rapidement avec votre conseiller financier.

1. REEE (Régime enregistré d’épargne-études)

Verser des cotisations – afin d’obtenir des subventions gouvernementales

Si l’enfant atteint l’âge de 15 ans cette année sans jamais avoir été bénéficiaire d’un REEE, vous devez verser une cotisation de 2 000 $ au moins avant la fin de l’année afin de recevoir la Subvention canadienne d’épargne-études (SCEE) et d’être admissible à la SCEE pour 2018 et 2019.

Retirer de l’argent pour un bénéficiaire qui fait des études postsecondaires

Il existe deux types d’options de retraits – le paiements d’aide aux études (PAE), composé des gains ou du « revenu accumulé » et de la SCEE, et le Retrait de fonds aux fins d’études postsecondaires, composé uniquement des cotisations (du principal) dans le REEE. Étant donné que les PAE sont imposés entre les mains du bénéficiaire, si vous faites un retrait avant la fin de l’année, le montant du retrait sera compris dans le revenu de l’étudiant pour 2017. Un PAE final peut être versé jusqu’à 6 mois après que l’étudiant a terminé ses études.

Reviser les bénéficiaires

Quoiqu’il ne soit pas nécessaire de le faire avant la fin de l’année, il peut être utile de revoir par la même occasion les bénéficiaires de vos REEE, les montants des cotisations et les détails de ce genre, afin de vous assurer que les dispositions sont établies le mieux possible.

2. CELI (Compte d’épargne libre d’impôt)

Verser des cotisations pour 2017

Le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) permet d’épargner tous les ans sans devoir payer de l’impôt sur le revenu de placement (intérêt, gains en capital, revenu de dividendes). Le CELI peut être utilisé à de nombreuses fins, que ce soit pour rénover votre maison, acheter un chalet, voyager ou économiser pour le mariage de votre enfant ou la retraite. Le plafond de cotisation pour 2017 est de 5 500 $ et l’Agence du revenu du Canada (ARC) a récemment annoncé que le plafond restera 5 500 $ pour 2018. La date limite de 2017 pour verser des cotisations est le 31 décembre.

Si vous ne versez aucune cotisation, votre montant admissible s’ajoutera à vos droits de cotisation qui peuvent être reportés indéfiniment aux années subséquentes. Pour confirmer le montant de vos droits de cotisation, selon le suivi de l’ARC, visitez « Mon dossier » sur le site Web de l’ARC..

Retirer de l’argent

Si vous prévoyez de retirer bientôt de l’argent de votre CELI, essayez de le faire avant la fin de l’année. Le montant du retrait sera rajouté à celui des cotisations que vous pourrez verser pendant l’année civile suivante. Donc, si vous effectuez un retrait avant le 31 décembre, le montant retiré pourra être de nouveau versé en 2018.

3. REER (Régime enregistré d’épargne-retraite)

Date limite de cotisation – Le 1er mars 2018

Même si vous avez encore quelques mois pour verser des cotisations pour 2017 avant la date limite (le 1er mars 2018) et que vous ne l’avez pas encore fait, il est bon de se rappeler qu’il n’est pas toujours facile de verser des cotisations à son REER après la saison des Fêtes. La cotisation ne doit pas dépasser 26 010 $ (pour 2017) ou 18 % de votre revenu gagné au cours de l’année précédente, moins tout facteur d’équivalence*, plus les droits inutilisés de cotisation à un REER des années précédentes. Pour trouver votre plafond de cotisation, consultez l’Avis de cotisation de l’Agence de revenu du Canada de l’année précédente ou accédez à vos renseignements en ligne par le biais de « Mon dossier » sur le site Web de l’ARC.

Reporter les retraits

Savez-vous que vous pouvez utiliser votre REER pour financer votre première maison ou retourner aux études?

Grâce au Régime d’accession à la propriété (RAP), vous pouvez retirer jusqu’à 25 000 $ de votre REER (ou 50 000 $ par couple) pour l’achat ou la construction de votre première maison. Vous avez 15 ans pour rembourser le montant retiré, et vous devez commencer à le rembourser dans la deuxième année suivant l’achat de votre maison. Faute de quoi, vous devrez payer l’impôt sur l’argent que vous avez retiré.

Le Régime d’encouragement à l’éducation permanente (REEP) vous permet de retirer un maximum annuel de 10 000 $ de votre REER – jusqu’à un maximum de 20 000 $ sur quatre ans – pour le financement d’études à temps plein. L’établissement que vous fréquentez doit être reconnu par le programme. Vous pouvez utiliser ce programme pour financer vos études ou celles de votre conjoint, mais non celles de vos enfants. Vous avez dix ans pour rembourser les montants retirés d’un REEP. Vous devez commencer à rembourser l’argent emprunté de votre REER au plus tard, la cinquième année suivant votre premier retrait ou la deuxième année suivant la fin de vos études à temps plein, selon la première éventualité.

Si vous prévoyez de retirer de l’argent de votre REER pour participer au RAP ou au REEP, et que vous pouvez reporter vos retraits jusqu’en 2018, vous aurez ainsi jusqu’en 2019 pour commencer à rembourser vos cotisation retirées.

4. FERR (Fonds enregistré de revenu de retraite)

Si vous avez atteint l’âge de 71 ans, convertissez votre REER en FERR

On peut penser à un FERR comme fonctionnant à l’inverse d’un REER. Alors que le REER permet à vos épargnes de retraite de fructifier dans un abri fiscal, le FERR génère une source de revenu de retraite imposable à partir de ces épargnes qui continuent de croître et restent à l’abri de l’impôt. Vous pouvez convertir un REER en FERR à n’importe quel moment, mais vous n’êtes pas obligé de le faire avant la fin de l’année pendant laquelle vous atteignez l’âge de 71 ans, date à laquelle le REER arrive à échéance et doit être converti en rente viagère ou en FERR, ou encore être désenregistré.

Il est important de noter que cette conversion ne se produit pas automatiquement. Vous devez d’abord ouvrir un compte de FERR, avant de prendre les dispositions pour que le solde de votre REER soit transféré dans ce nouveau compte. Si vous ne donnez aucune directive, au sujet de votre REER, avant le 31 décembre de l’année au cours de laquelle vous atteignez l’âge de 71 ans, votre compte sera fermé et le solde entier sera converti en liquidités. Ainsi, le montant total s’ajoutera à votre revenu de l’année en cours.

La cotisation finale à votre REER peut être effectuée jusqu’au 31 décembre de l’année au cours de laquelle vous (ou votre conjoint) atteignez l’âge de 71 ans.

Retirer un montant minimum

Chaque année (à partir de l’année suivant celle où le FERR a été établi), un « montant minimum annuel » imposable doit être retiré de votre FERR. Le minimum est déterminé selon une formule précise en tenant compte de votre âge et de la valeur marchande de l’actif de votre compte FERR au 1er janvier de l’année du retrait.

Si votre FERR n’est pas votre principale source de revenu de retraite, vous risquez d’oublier de retirer le montant minimum – le montant minimum annuel doit avoir été retiré au 31 décembre de l’année suivant celle au cours de laquelle le FERR a été établi et chaque année par la suite. Par exemple, si le FERR est établi en novembre 2017, le premier retrait doit être effectué au plus tard le 31 décembre 2018.

5. Dons de bienfaisance

Vous prévoyez de faire un don?

Le 31 décembre est le dernier jour pour faire un don et pour recevoir un reçu officiel de 2017 – si vous faites un don en ligne, vous devriez recevoir immédiatement par courriel un reçu officiel. Vous avez aussi la possibilité de faire un don en nature – il peut s’agir notamment de parts dans un fonds commun de placement, qui sont considérées comme étant transférées à leur juste valeur marchande. Tout gain en capital accumulé quant à l’investissement en question sera éliminé, étant donné que le transfert est destiné à un organisme de bienfaisance enregistré.

Dernière chance de demander un super crédit pour premier don de bienfaisance

Le super crédit pour premier don de bienfaisance (SCPD) a été instauré en 2013, à titre de crédit temporaire d’impôt non remboursable pour les « premiers donateurs » – pour être admissible, il faut que ni vous ni votre conjoint n’ayez fait de demande de crédit pour don de bienfaisance depuis 2008. Le SCPD permet d’obtenir un crédit supplémentaire de 25 % sur le premier don monétaire jusqu’à concurrence 1 000 $ au plus. On ne peut demander ce crédit qu’une fois, pour un don versé au cours d’une année d’imposition de 2013 à 2017.

Communiquez avec votre conseiller financier pour découvrir comment vous pouvez réduire vos impôts pour 2017 – avant qu’il ne soit trop tard.

 

Les renseignements contenus sur ce site Web sont fournis à titre d’information et dans un but éducatif et ne constituent pas des conseils particuliers de nature financière, juridique, comptable, fiscale ou concernant des placements. Veuillez consulter votre propre conseiller professionnel pour passer en revue votre situation personnelle.

Au sujet de La Société de Gestion AGF Limitée

ondée en 1957, La Société de Gestion AGF Limitée (AGF) est une société indépendante de gestion de placements diversifiés à l’échelle mondiale. AGF apporte de la discipline en offrant l’excellence en matière de gestion de placements par l’entremise de ses volets axés sur des activités fondamentales et quantitatives de même que sur des actifs non traditionnels et des avoirs de particuliers bien nantis, afin de procurer une expérience exceptionnelle à la clientèle. La gamme de solutions d’investissement d’AGF s’étend à l’échelle mondiale à une vaste clientèle, depuis les conseillers financiers jusqu’aux investisseurs particuliers et aux investisseurs institutionnels comprenant des caisses de retraite, des programmes d’entreprise, des fonds souverains, des fonds de dotation et des fondations.

Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter AGF.com.

Ⓒ 2018 La Société de Gestion AGF Limitée. Tous droits réservés.

D'autres articles semblables.

Cinq façons de maîtriser vos dépenses pour les fêtes de fin d’année

Cinq façons de maîtriser vos dépenses pour les fêtes de fin d’année

Voici cinq conseils pour vous aider à maîtriser vos dépenses, et ainsi ne pas avoir de regrets (ni crouler sous les dettes à long terme) une fois le Nouvel An passé.

Tout lire
Cinq raisons de réexaminer les marchés émergents

Cinq raisons de réexaminer les marchés émergents

Que voulez-vous savoir au sujet des marchés émergents?

Tout lire
REEE contre CELI : de quels autres éléments faut-il tenir compte?

REEE contre CELI : de quels autres éléments faut-il tenir compte?

Épargne aux fins d’études : Dans quel régime enregistré devriez-vous investir votre argent? Examinons les questions d’impôt, de report des droits de cotisation, d’options relativement aux retraits et de limites d’âge

Tout lire