D’autres droits de douane sont-ils à prévoir?

Auteur : Groupe de spécialistes des portefeuilles

lundi 25 juin 2018

Trump ravive les tensions dans les échanges internationaux

  • Le président américain Donald Trump a brandi de nouvelles menaces concernant l’imposition de droits de douane de 20 % sur les véhicules importés de l’Union européenne, ce qui déclencherait des « pénalités équivalentes » en vertu d’un mémo de la Commission européenne.
  • M. Trump a également averti la Chine de la possibilité de nouvelles taxes sur les importations, à hauteur de 200 milliards $ US, qui s’ajouteraient à celles déjà appliquées en représailles sur un montant de 50 milliards $ US.
  • En outre, d’après un récent rapport des Services économiques TD, l’analyse des importations américaines de moteurs et de pièces de véhicules mandatée par M. Trump pourrait coûter au Canada un demi-point de pourcentage de croissance en 2019, en cas d’imposition de tarifs douaniers similaires à ceux qui frappent déjà l’acier et l’aluminium.

L’inflation se maintient au Canada

  • L’indice des prix à la consommation d’une année sur l’autre s’est établi à 2,2 % au mois de mai, comme en avril, ce qui reste bien inférieur aux attentes de 2,6 %.
  • Les prix de l’énergie ont bondi de 11,6 % au cours des douze derniers mois, particulièrement l’essence (+22,9 %), contrairement aux tarifs d’électricité qui ont fléchi de 0,8 %.
  • Après exclusion des prix de l’énergie, l’inflation a en réalité décéléré pour passer de 1,9 % à 1,6 %.

Les ventes de maisons ralentissent aux États-Unis

  • Contre toute attente, les ventes de maisons existantes ont fléchi pour un deuxième mois consécutif aux États-Unis : elles ont baissé de 0,4 % au mois de mai et se sont établies à 5,43 millions d’unités (en données annualisées), soit 3 % de moins que l’année précédente.
  • En revanche, les mises en chantier ont enregistré leur plus forte progression des 11 dernières années pour atteindre 1,35 million d’unités en données annualisées, mais le nombre de permis de construire a diminué en mai pour un deuxième mois consécutif, soit de 4,6 % (sa plus forte baisse mensuelle depuis février 2017), et a ainsi renoué avec son plus faible niveau des neuf derniers mois, à 1,30 million d’unités en données annualisées.

Autres nouvelles économiques

  • L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a entériné une augmentation de sa production cumulée de près d’un million de barils par jour.
  • La Banque d’Angleterre a laissé son taux directeur inchangé, à 0,5 %, à l’issue d’une décision de son Comité de politique monétaire (« MPC ») prise à six voix contre trois.

À suivre

Allocution du gouverneur de la Banque du Canada et chiffres des dépenses personnelles aux États-Unis

  • L’intervention de M. Stephen Poloz mercredi soulignera le calme relatif de la semaine en matière de données économiques au Canada. Aux États-Unis, on surveillera la diffusion des indicateurs du moral des consommateurs, des ventes de nouvelles maisons et des dépenses de consommation personnelle.

Point hebdomadaire sur les marchés

© 2018 La Société de Gestion AGF Limitée. Tous droits réservés. Visitez https://perspectives.agf.com

D'autres articles semblables.

La Banque du Canada relève son taux directeur en dépit des préoccupations commerciales

Relèvement des taux de la Banque du Canada La Banque du Canada (BdC) a, sans…

Tout lire

Pourquoi les tensions commerciales tiendront-elles les investisseurs sur un pied d’alerte

Les négociations en cours entre les États-Unis et ses principaux partenaires commerciaux continueront de jouer un rôle important dans la direction que prendront les marchés boursiers au second semestre de 2018.

Tout lire

Argument en faveur des actions américaines à petite capitalisation dans une conjoncture de guerre commerciale

Les sociétés dont les revenus proviennent de l’étranger dans une moindre mesure pourraient s’en sortir mieux relativement aux tarifs douaniers.

Tout lire