Des gains boursiers potentiellement plus difficiles en cette fin de marché haussier
For Print Only Logo
Aperçus des marchés

Des gains boursiers potentiellement plus difficiles en cette fin de marché haussier

Auteur : 

mercredi 17 octobre 2018

Le dégagement boursier récemment observé n’indique peut-être pas la fin immédiate du marché haussier. À vrai dire, les marchés ont, pour la plupart, enregistré des rendements positifs cette semaine, mais il sera de plus en plus difficile de produire des gains supplémentaires à ce stade tardif du cycle.

À bien des égards, les turbulences survenues la semaine dernière ont laissé une impression de déjà-vu : en février dernier, l’indice Dow Jones avait subi son plus important déraillement en un jour, les investisseurs ayant réagi avec anxiété à la publication de rapports sur la vigueur du marché de l’emploi et au spectre de la hausse des taux. Ces éléments avaient alors provoqué des ventes inhabituelles, aussi bien sur le marché boursier que sur le marché obligataire.

L’agitation n’est cette fois-ci pas causée par le niveau des taux d’intérêt, mais plutôt par la rapidité à laquelle ceux-ci progressent à long terme, ainsi que par une nouvelle envolée potentielle des rendements à plus longue date.

Si l’on y ajoute les débats autour du commerce international et des tarifs douaniers ainsi qu’une certaine dose de faiblesse saisonnière parmi les titres (le mois d’octobre est traditionnellement le plus sombre), les investisseurs se sont sentis dépassés par la situation.

Leurs inquiétudes transparaissent à mesure que les sociétés publient leurs déclarations de bénéfices du troisième trimestre. Peut-être s’agit-il d’un autre signe que nous approchons de la fin du cycle.

En effet, bon nombre de sociétés ont commencé à faire part de leurs préoccupations au sujet d’une future contraction des marges de bénéfices. Il a notamment beaucoup été question de la pénurie de travailleurs, qui risque d’entraîner une hausse des salaires, et de la menace des tarifs douaniers, qui pourraient se répercuter sur le coût des intrants. On redoute également qu’une telle effervescence économique amène la Réserve fédérale américaine à relever davantage son taux directeur et à resserrer sa politique monétaire plus que nécessaire, dans un souci d’éviter une surchauffe du marché.

Il s’agit d’une semaine importante, car nous évaluons la réaction des marchés à la publication des bénéfices. Si de nombreuses sociétés affichent une solide croissance cette année, les investisseurs sont plus ou moins restés indifférents et les multiples auxquels s’échangent les actions diminuent.

Les investisseurs continueront-ils de privilégier la croissance, quoique dans une moindre mesure, ou les obstacles à l’horizon occulteront-ils ce facteur?

Tout au long de ce marché haussier, nous avons vu les titres de croissance surclasser ceux axés sur la valeur. Toutefois, les sociétés ont tendance à s’essouffler en fin de cycle. Par ailleurs, comme nous l’avons souligné récemment, la valeur pourrait bien dépasser la croissance à ce stade, et c’est d’ailleurs ce qui s’est produit sur les marchés la semaine dernière.

En cette fin de cycle, à l’heure où tous ces facteurs pourraient entrer en jeu, une hausse est encore vraisemblablement possible, mais les investisseurs choisissent désormais leurs investissements avec précaution.

Kevin McCreadie est président et chef des investissements à Placements AGF Inc. Il contribue fréquemment à Perspectives AGF.

Les commentaires que renferme le présent document sont fournis à titre de renseignements d’ordre général fondés sur des informations disponibles au 17 octobre 2018 et ne devraient pas être considérés comme des conseils personnels en matière de placement, une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente de valeurs mobilières. Nous avons pris toutes les mesures nécessaires pour nous assurer de l’exactitude de ces commentaires au moment de leur publication, mais cette exactitude n’est pas garantie. Les conditions du marché peuvent changer et le gestionnaire de portefeuille n’accepte aucune responsabilité pour des décisions de placement prises par des individus et découlant de l’utilisation ou sur la foi des renseignements contenus dans le présent document. Nous invitons les investisseurs à obtenir les conseils d’un conseiller financier.
Placements AGF est un groupe de filiales en propriété exclusive de la Société de Gestion AGF Limitée, un émetteur assujetti au Canada. Les filiales de Placements AGF sont Placements AGF Inc. (AGFI), Gestion de placements Highstreet (Highstreet), AGF Investments America Inc. (AGFA), AGF Asset Management (Asia) Limited (AGF AM Asia) et AGF International Advisors Company Limited (AGFIA). AGFA est inscrite aux États-Unis à titre de conseiller. AGFI et Highstreet sont inscrites à titre de gestionnaires de portefeuille auprès des commissions des valeurs mobilières à travers le Canada. AGFIA est réglementée par la Central Bank of Ireland et est inscrite auprès de l’Australian Securities & Investments Commission. AGF AM Asia est inscrite à Singapour à titre de gestionnaire de portefeuille. Les filiales faisant partie de Placements AGF sont responsables de la gestion de plusieurs mandats comprenant des actions, des titres à revenu fixe et des éléments d’actif équilibrés.

 

Au sujet de La Société de Gestion AGF Limitée

ondée en 1957, La Société de Gestion AGF Limitée (AGF) est une société indépendante de gestion de placements diversifiés à l’échelle mondiale. AGF apporte de la discipline en offrant l’excellence en matière de gestion de placements par l’entremise de ses volets axés sur des activités fondamentales et quantitatives de même que sur des actifs non traditionnels et des avoirs de particuliers bien nantis, afin de procurer une expérience exceptionnelle à la clientèle. La gamme de solutions d’investissement d’AGF s’étend à l’échelle mondiale à une vaste clientèle, depuis les conseillers financiers jusqu’aux investisseurs particuliers et aux investisseurs institutionnels comprenant des caisses de retraite, des programmes d’entreprise, des fonds souverains, des fonds de dotation et des fondations.

Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter AGF.com.

Ⓒ 2018 La Société de Gestion AGF Limitée. Tous droits réservés.

D'autres articles semblables.

Serait-il temps de miser sur la génomique?

Serait-il temps de miser sur la génomique?

Les progrès réalisés en biotechnologie, en séquençage et en modification du génome ont ouvert la voie à de tout nouveaux champs de possibilités dans le secteur des soins de santé, générant ainsi de nouvelles occasions pour les investisseurs. Carmen Tang fait le point.

Tout lire
Bienvenue dans l’impasse : soulagement des marchés

Bienvenue dans l’impasse : soulagement des marchés

Un résumé des principales nouvelles économiques et un regard sur la suite des événements Les…

Tout lire
Après les élections de mi-mandat : les gagnants, les perdants et l’impasse en vue

Après les élections de mi-mandat : les gagnants, les perdants et l’impasse en vue

Les investisseurs n’aiment pas l’incertitude et les élections américaines de mi-mandat se sont conclues avec…

Tout lire