Dette en hausse au Canada
For Print Only Logo
Aperçus des marchés

Dette en hausse au Canada

Auteur : Groupe de spécialistes des portefeuilles

lundi 18 septembre 2017

L’utilisation du crédit poursuit sa tendance à la hausse au Canada, la dette des ménages en tant que part du revenu atteignant des niveaux records au deuxième trimestre. Les Canadiens doivent maintenant 1,68 $ pour chaque dollar de revenu (ou plus exactement 167,8 %). Les hausses de taux consécutives annoncées par la Banque du Canada en juillet et en septembre, ainsi que la possibilité d’une hausse supplémentaire d’ici la fin de l’année, ont empiré la situation.

Malgré les hausses récentes par la banque centrale, les taux d’intérêt historiquement faibles ont encouragé les consommateurs à dépenser. Ces derniers justifient peut-être leurs dépenses par la valeur élevée des marchés immobiliers partout au pays, car les actifs des ménages ont augmenté de 29 milliards de $ au cours du deuxième trimestre seulement1. Cette consommation excessive peut être observée dans les ventes élevées d’automobiles, qui devraient connaître une autre année record en 2017.

 

Prêts automobiles aux Canadiens – banques à charte

Source : Banque du Canada, Recherche économique RBC, juin 2017. * Le reflet du reclassement de prêts personnels à « autre » crédit à la consommation.

Il est encore plus inquiétant de constater qui accumule cette dette. Les ménages de 65 ans et plus assument en moyenne plus de 30 000 $ de dettes, et 10 % de ce groupe a accumulé des dettes supérieures à 100 000 $2. Près de 25 % des aînés canadiens ont maintenant une marge de crédit garantie, comparativement à seulement 4 % d’entre eux en 19992 – un outil de crédit avec un taux effectif équivalant à deux fois celui des prêts hypothécaires et très souvent assorti d’un taux variable. En raison de l’augmentation des taux variables de concert avec les taux directeurs, le remboursement de cette dette devient de plus en plus onéreux, ce qui pourrait peser sur la croissance économique, car plus d’argent est consacré au service de la dette et non à des fins plus productives qui pourraient être avantageuses pour l’économie. Il s’agit également d’une source de stress relative à la sécurité de retraite pour les retraités actuels et futurs.

Dette moyenne des ménages de 65 ans et plus

Source : Ipsos Reid Canadian Financial Monitor, Recherche économique RBC, juin 2017

La situation n’est toutefois pas complètement sombre. Ces niveaux élevés de dette sont soutenus en partie par des taux d’épargne plus élevés, le taux de chômage le plus bas du cycle actuel et un actif des ménages dépassant le solde de dette dans une proportion de près de 6 sur 12. De plus, la hausse des taux d’intérêt ne devrait pas avoir une très grande influence sur le marché immobilier à court terme, car près de 75 % des prêts hypothécaires des Canadiens sont à taux fixe2. Évidemment, les personnes qui doivent refinancer leurs prêts hypothécaires à moyen ou à long terme devront peut-être payer des taux plus élevés, si la banque centrale continue sur la voie du resserrement.

 

1Reuters, le 15 septembre 2017
 2RBC, juin 2017 

 

 Les commentaires que renferme ce document sont fournis à titre de renseignements d’ordre général fondés sur des informations disponibles au 18 septembre 2017 et ne devraient pas être considérés comme des conseils personnels en matière de placement, une offre, ni une sollicitation d’achat ou de vente de valeurs mobilières. Nous avons pris les mesures nécessaires pour nous assurer de l’exactitude de ces commentaires au moment de leur publication, mais cette exactitude n’est pas garantie. Les conditions du marché peuvent changer et le gestionnaire de portefeuille n’accepte aucune responsabilité pour des décisions de placement prises par des individus et découlant de l’utilisation ou sur la foi des renseignements contenus dans ce document. Nous invitons les investisseurs à obtenir les conseils d’un conseiller financier.

Au sujet de La Société de Gestion AGF Limitée

ondée en 1957, La Société de Gestion AGF Limitée (AGF) est une société indépendante de gestion de placements diversifiés à l’échelle mondiale. AGF apporte de la discipline en offrant l’excellence en matière de gestion de placements par l’entremise de ses volets axés sur des activités fondamentales et quantitatives de même que sur des actifs non traditionnels et des avoirs de particuliers bien nantis, afin de procurer une expérience exceptionnelle à la clientèle. La gamme de solutions d’investissement d’AGF s’étend à l’échelle mondiale à une vaste clientèle, depuis les conseillers financiers jusqu’aux investisseurs particuliers et aux investisseurs institutionnels comprenant des caisses de retraite, des programmes d’entreprise, des fonds souverains, des fonds de dotation et des fondations.

Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter AGF.com.

Ⓒ 2018 La Société de Gestion AGF Limitée. Tous droits réservés.

D'autres articles semblables.

L’intégration des facteurs ESG : une priorité pour les investisseurs

L’intégration des facteurs ESG : une priorité pour les investisseurs

De nos jours, on constate plus que jamais que l’intégration des questions ESG est considérée comme un moyen de créer de la valeur à long terme pour les actionnaires et de contribuer, par le fait même, à l’amélioration de l’environnement et de la santé des collectivités, de même qu’au maintien de bonnes pratiques de gouvernance de la part des entreprises.

Tout lire
Les technologies financières créeront-elles un bouleversement de taille?

Les technologies financières créeront-elles un bouleversement de taille?

Les technologies financières viennent bouleverser le segment des paiements interentreprises, une transformation attendue qui représente…

Tout lire
Foire aux questions : le point sur les instruments de crédit

Foire aux questions : le point sur les instruments de crédit

Le placement dans les instruments de crédit est souvent mal interprété en tant que simple méthode visant l’accroissement des rendements, qui convient à des investisseurs simplement en quête d’une solution axée sur des rendements accrus. Mais pour moi, il a toujours été question d’un exercice visant à maximiser les rendements globaux (plutôt que d’une simple recherche de taux de rendement), lesquels peuvent provenir d’encaissements de coupons ou d’une appréciation des cours. En outre, on ne peut atteindre l’objectif d’une recherche de rendements optimaux ne sans tenir compte des risques inhérents à un secteur, un thème de placement ou une société. Selon moi, compte tenu de la nature asymétrique et du rapport risque-rendement de la catégorie d’actif, le placement dans des instruments de crédit consiste d’abord à éviter les mauvais placements, avant de choisir les bons.

Tout lire