Engagement à Changer Les Choses

Auteur : 

lundi 27 novembre 2017

J’estime que les entreprises doivent avoir une conscience, et que la nôtre est bien ancrée, compte tenu de nos solides antécédents en matière de soutien aux organismes communautaires dont les retombées sociales sont vastes et visent le bien de tous.

Mon grand-père, le docteur C. C. Goldring, a siégé au premier conseil de ce qui s’appelle maintenant Centraide, et depuis le lancement d’AGF en 1957, notre appui aux organismes communautaires tel que Centraide a joué un rôle déterminant quant à l’engagement d’AGF à changer les choses.

Mon grand-père croyait fortement en l’importance de contribuer à la collectivité et au mieux-être de cette dernière. Notre famille partage sa philosophie fondée sur la compassion et nous avons toujours été de fervents partisans du principe qu’une société fonctionne mieux lorsque nous nous occupons les uns des autres.

Et de nos jours, ce concept importe plus que jamais.

Dans le cadre du 60e anniversaire d’AGF, nous avons lancé le programme Changer les choses.

Grâce à cette initiative, nous sommes en mesure de souligner tout ce que les employés d’AGF accomplissent à l’extérieur du cadre du travail pour changer les choses dans leurs collectivités – et nous encourageons tous les employés à prendre part à ce programme.

Nous visons à la participation de tous les employés et je suis certain que nous atteindrons cet objectif.

Cette année, nous avons tenu des activités spéciales et nous continuerons d’en organiser pour appuyer des organismes de bienfaisance, y compris FRDJ, Jeunes Entreprises et Centraide. Nous tenons à soutenir ces actions philanthropiques et à reconnaitre comment les employés d’AGF redonnent à leurs collectivités.

Ce programme vise à mobiliser et à mettre en valeur la conscience sociale collective de nos employés et, dans bien des cas, il a confirmé ce que je savais déjà : les employés d’AGF sont guidés par leur conscience sociale ainsi que par leur profond désir de poser des gestes significatifs au sein de leurs collectivités.

De toute évidence, cela a toujours été vrai, et ce, bien avant que nous lancions notre programme.

Quand une entreprise surpasse les attentes de sa collectivité, il peut alors s’avérer facile de transcender les attentes de ses employés, de ses clients et de ses partenaires.

Il est bon pour les affaires d’investir dans des activités qui contribuent au bien-être de la collectivité, mais plus important encore, ce geste s’avère être la bonne chose à faire.

D'autres articles semblables.

La Réserve fédérale américaine révèle de nouvelles hausses à venir

La Réserve fédérale prévoit quatre hausses de taux en 2018 Pour la septième fois depuis…

Tout lire

Les données économiques laissent entrevoir une progression des marchés

Après une semaine chargée sur le plan des événements géopolitiques, des réunions des banques centrales…

Tout lire

Conséquences de la technologie financière

La technologie financière donne lieu à une révolution numérique dans le monde de la finance…

Tout lire