Engagement à Changer Les Choses
For Print Only Logo
Aperçus des marchés

Engagement à Changer Les Choses

Auteur : 

lundi 27 novembre 2017

J’estime que les entreprises doivent avoir une conscience, et que la nôtre est bien ancrée, compte tenu de nos solides antécédents en matière de soutien aux organismes communautaires dont les retombées sociales sont vastes et visent le bien de tous.

Mon grand-père, le docteur C. C. Goldring, a siégé au premier conseil de ce qui s’appelle maintenant Centraide, et depuis le lancement d’AGF en 1957, notre appui aux organismes communautaires tel que Centraide a joué un rôle déterminant quant à l’engagement d’AGF à changer les choses.

Mon grand-père croyait fortement en l’importance de contribuer à la collectivité et au mieux-être de cette dernière. Notre famille partage sa philosophie fondée sur la compassion et nous avons toujours été de fervents partisans du principe qu’une société fonctionne mieux lorsque nous nous occupons les uns des autres.

Et de nos jours, ce concept importe plus que jamais.

Dans le cadre du 60e anniversaire d’AGF, nous avons lancé le programme Changer les choses.

Grâce à cette initiative, nous sommes en mesure de souligner tout ce que les employés d’AGF accomplissent à l’extérieur du cadre du travail pour changer les choses dans leurs collectivités – et nous encourageons tous les employés à prendre part à ce programme.

Nous visons à la participation de tous les employés et je suis certain que nous atteindrons cet objectif.

Cette année, nous avons tenu des activités spéciales et nous continuerons d’en organiser pour appuyer des organismes de bienfaisance, y compris FRDJ, Jeunes Entreprises et Centraide. Nous tenons à soutenir ces actions philanthropiques et à reconnaitre comment les employés d’AGF redonnent à leurs collectivités.

Ce programme vise à mobiliser et à mettre en valeur la conscience sociale collective de nos employés et, dans bien des cas, il a confirmé ce que je savais déjà : les employés d’AGF sont guidés par leur conscience sociale ainsi que par leur profond désir de poser des gestes significatifs au sein de leurs collectivités.

De toute évidence, cela a toujours été vrai, et ce, bien avant que nous lancions notre programme.

Quand une entreprise surpasse les attentes de sa collectivité, il peut alors s’avérer facile de transcender les attentes de ses employés, de ses clients et de ses partenaires.

Il est bon pour les affaires d’investir dans des activités qui contribuent au bien-être de la collectivité, mais plus important encore, ce geste s’avère être la bonne chose à faire.

Au sujet de La Société de Gestion AGF Limitée

ondée en 1957, La Société de Gestion AGF Limitée (AGF) est une société indépendante de gestion de placements diversifiés à l’échelle mondiale. AGF apporte de la discipline en offrant l’excellence en matière de gestion de placements par l’entremise de ses volets axés sur des activités fondamentales et quantitatives de même que sur des actifs non traditionnels et des avoirs de particuliers bien nantis, afin de procurer une expérience exceptionnelle à la clientèle. La gamme de solutions d’investissement d’AGF s’étend à l’échelle mondiale à une vaste clientèle, depuis les conseillers financiers jusqu’aux investisseurs particuliers et aux investisseurs institutionnels comprenant des caisses de retraite, des programmes d’entreprise, des fonds souverains, des fonds de dotation et des fondations.

Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter AGF.com.

Ⓒ 2018 La Société de Gestion AGF Limitée. Tous droits réservés.

Auteur :

Blake C. Goldring

Blake C. Goldring, M.S.M., CD, LL.D., CFA

Président exécutif du conseil

La Société de Gestion AGF Limitée

Traduit de l'anglais.

D'autres articles semblables.

L’intégration des facteurs ESG : une priorité pour les investisseurs

L’intégration des facteurs ESG : une priorité pour les investisseurs

De nos jours, on constate plus que jamais que l’intégration des questions ESG est considérée comme un moyen de créer de la valeur à long terme pour les actionnaires et de contribuer, par le fait même, à l’amélioration de l’environnement et de la santé des collectivités, de même qu’au maintien de bonnes pratiques de gouvernance de la part des entreprises.

Tout lire
Les technologies financières créeront-elles un bouleversement de taille?

Les technologies financières créeront-elles un bouleversement de taille?

Les technologies financières viennent bouleverser le segment des paiements interentreprises, une transformation attendue qui représente…

Tout lire
Foire aux questions : le point sur les instruments de crédit

Foire aux questions : le point sur les instruments de crédit

Le placement dans les instruments de crédit est souvent mal interprété en tant que simple méthode visant l’accroissement des rendements, qui convient à des investisseurs simplement en quête d’une solution axée sur des rendements accrus. Mais pour moi, il a toujours été question d’un exercice visant à maximiser les rendements globaux (plutôt que d’une simple recherche de taux de rendement), lesquels peuvent provenir d’encaissements de coupons ou d’une appréciation des cours. En outre, on ne peut atteindre l’objectif d’une recherche de rendements optimaux ne sans tenir compte des risques inhérents à un secteur, un thème de placement ou une société. Selon moi, compte tenu de la nature asymétrique et du rapport risque-rendement de la catégorie d’actif, le placement dans des instruments de crédit consiste d’abord à éviter les mauvais placements, avant de choisir les bons.

Tout lire