Il n’est jamais trop tard pour commencer à épargner!

Auteur : Choix judicieux

lundi 12 février 2018

 


L’article ci-dessous concerne les investisseurs canadiens uniquement.


 

Mieux vaut tard que jamais.

La plupart des experts du domaine vous diront que plus vous commencez tôt, mieux vous épargnerez. Bien que cet adage soit toujours vrai, il convient également de citer l’un de nos favoris – Mieux vaut tard que jamais!

L’âge n’a pas d’importance, ce qui en a, c’est de commencer à épargner dès aujourd’hui. L’épargne peut vous aider à contracter de bonnes habitudes et à faire croître votre argent.

En commençant à épargner sans tarder, vous pourriez accumuler plus d’argent que vous ne croyez et vous rapprocher de vos objectifs, qu’il s’agisse du financement de vacances en famille, des études de votre enfant ou d’une retraite confortable.

Voici quelques stratégies à envisager pour commencer :

1. Mettez en place un programme d’épargne par prélèvements automatiques. Des débits préautorisés (DPA) seront effectués depuis votre compte chaque semaine, chaque mois, ou selon toute autre fréquence. Vous pourriez commencer à accumuler de l’argent en petites quantités et le laisser croître jusqu’au jour où vous en aurez besoin. Si vous avez commencé à épargner plus tard dans la vie et disposez de moins de temps, vous devrez peut-être épargner davantage de façon régulière pour atteindre vos objectifs financiers.

AnnéeDPA de 100 $
(taux de rendement 5 %)
DPA de 200 $
(taux de rendement 5 %)
DPA de 500 $
(taux de rendement 5 %)
DPA de 1 000 $
(taux de rendement 5 %)
00 $0 $0 $0 $
22 516 $5 032 $12 579 $25 159 $
45 290 $10 579 $26 448 $52 896 $
811 719 $23 438 $58 596 $117 192 $
1219 534 $39 069 $97 672 $195 344 $
1629 034 $58 068 $145 169 $290 338 $
2040 580 $81 161 $202 902 $405 804 $
Le graphique illustre la croissance hypothétique d’un investissement, d’après un taux de rendement hypothétique. À des fins d’illustration seulement. Source : Globe HySales, en cas de cotisations mensuelles effectuées par l’entremise de DPA, tous les ans pendant la période indiquée.  

2. Choisissez les types d’investissements qui vous conviennent. Cette stratégie est un peu plus délicate et vous devriez consulter votre conseiller financier avant de décider quoi que ce soit.

3. Choisissez les types de comptes appropriés. Selon la date à laquelle vous commencez à épargner, et compte tenu de l’impôt et d’autres considérations, votre conseiller pourrait vous recommander d’établir un régime d’épargne-retraite (REER), un compte épargne libre d’impôt (CELI) ou un compte d’épargne, ou encore compte de placement non enregistré. Les types de comptes que vous choisissez détermineront les modalités d’accès à votre épargne et comporteront d’autres restrictions et conséquences fiscales que vous devriez prendre en considération. Votre conseiller vous donnera tous les renseignements dont vous avez besoin à ce sujet.

Pour de plus amples renseignements sur la façon de commencer à épargner à toute époque de la vie, consultez votre conseiller financier. Si vous souhaitez savoir comment trouver le bon conseiller pour vous, lisez Comment choisir son conseiller financier?

Les renseignements contenus sur ce site Web sont fournis à titre d’information et dans un but éducatif et ne constituent pas des conseils particuliers de nature financière, juridique, comptable, fiscale ou concernant des placements. Veuillez consulter votre propre conseiller professionnel pour passer en revue votre situation personnelle.

D'autres articles semblables.

Importance de la diversification des titres à revenu fixe

La diversification, souvent considérée comme la pierre angulaire de l’investissement, est aussi importante dans un portefeuille à revenu fixe que dans un portefeuille d’actions.

Tout lire

5 choses à savoir sur les titres à revenu fixe

L’investissement dans les titres à revenu fixe peut paraître simple. Voici toutefois cinq raisons pour lesquelles il est avisé de faire appel à un professionnel.

Tout lire

Comprendre le risque associé aux taux d’intérêt

Les investisseurs se tournent habituellement vers les placements à revenu fixe pour se protéger des fluctuations du marché boursier. Les investisseurs doivent toutefois tenir compte des risques associés aux titres à revenu fixe, notamment le risque associé aux taux d’intérêt.

Tout lire