Introduction à l’investissement factoriel

Auteur : 

dimanche 1 octobre 2017

L’investissement factoriel est un terme de plus en plus utilisé par les investisseurs. Toutefois, le concept d’investissement factoriel existe depuis un certain temps. Les facteurs sont tout simplement les caractéristiques et les attributs d’une société qui proviennent des états financiers et des graphiques boursiers. Le principe de base de l’investissement factoriel est que les attributs (facteurs) d’une société peuvent être utilisés pour prédire les rendements boursiers. La recherche universitaire a joué un rôle déterminant pour accroître la visibilité de l’investissement factoriel et, avec le temps, a évolué pour inclure la combinaison de facteurs dans le cadre d’un processus d’investissement rigoureux.

Dès le début, les spécialistes de l’investissement ont utilisé les facteurs pour la sélection de titres. Warren Buffet n’est pas considéré comme un investisseur factoriel, mais l’importance accordée à la valeur intrinsèque par l’investisseur légendaire fait en sorte qu’il en a été l’un des pionniers. Des recherches universitaires poussées ont confirmé la méthode d’investissement de M. Buffet, car le facteur de valeur s’est avéré efficace pour repérer des actions dont le rendement devrait être supérieur.

Même si l’achat d’actions bon marché constitue depuis longtemps un principe de l’investissement, les premières recherches sur les facteurs se sont concentrées sur les cours des actions. Les rendements des actions facilement accessibles ont permis à William Sharpe et à Harry Markowitz d’identifier le marché (bêta) en tant que premier facteur. Ensuite, lorsque les données sur les sociétés ont pris de l’ampleur et que la recherche universitaire s’est intensifiée, le nombre de facteurs a augmenté quand Eugene Fama et Kenneth French ont mis au point un modèle à trois facteurs pour inclure la valeur (les actions bon marché surperforment par rapport aux actions chères), la taille (les actions à petite capitalisation surperforment par rapport aux actions à grande capitalisation) et le bêta (les actions à bêta élevé surperforment par rapport aux actions à bêta peu élevé). Aujourd’hui, la liste s’est accrue pour inclure la faible volatilité et le momentum.

Avec le temps, l’investissement factoriel a évolué pour passer de la détermination des facteurs à la combinaison de multiples facteurs dans un processus d’investissement rigoureux. Individuellement, chaque facteur peut permettre aux investisseurs d’obtenir un rendement à long terme, mais la recherche a démontré que ces facteurs sont cycliques et peuvent déstabiliser les résultats.

De nombreux investisseurs veulent une exposition ciblée à un seul facteur. Toutefois, la force véritable de l’investissement factoriel réside dans la diversification factorielle. Les stratégies multifactorielles peuvent saisir l’occasion, mais gèrent aussi le risque, car les expositions factorielles peuvent être gérées afin d’offrir un parcours plus en douceur pour les investisseurs. La profondeur de l’information factorielle permet la création de stratégies multifactorielles dans des secteurs, des régions et des catégories d’actif divers. Cette évolution continue fournit aux investisseurs une occasion toujours croissante de tirer avantage de l’investissement factoriel.

 

Les commentaires que renferme ce document sont fournis à titre de renseignements d’ordre général fondés sur des informations disponibles au 31 août 2017 et ne devraient pas être considérés comme des conseils personnels en matière de placement, une offre, ni une sollicitation d’achat ou de vente de valeurs mobilières. Nous avons pris les mesures nécessaires pour nous assurer de l’exactitude de ces commentaires au moment de leur publication, mais cette exactitude n’est pas garantie. Les conditions du marché peuvent changer et le gestionnaire de portefeuille n’accepte aucune responsabilité pour des décisions de placement prises par des individus et découlant de l’utilisation ou sur la foi des renseignements contenus dans ce document. Nous invitons les investisseurs à obtenir les conseils d’un conseiller financier.

 

Auteur :

Mark Stacey, MBA, CFA

Vice-président principal, chef de la gestion des portefeuilles et co-chef des investissements

Highstreet Asset Management Inc.

Traduit de l'anglais.

D'autres articles semblables.

L’investissement factoriel dans le contexte de taux à la hausse

Les investisseurs peuvent s’attendre à des changements concernant les facteurs qui favoriseront le rendement au cours de prochaines années.

Tout lire

3 raisons de prendre son téléphone pour négocier en bourse

De nos jours, rares sont les opérations boursières qui obligent à s’entretenir avec un courtier….

Tout lire

Quatre technologies de conduite autonome à surveiller

La conduite autonome a eu une couverture médiatique négative dernièrement, notamment en raison du tragique…

Tout lire