La journée internationale des femmes – dissiper les principaux mythes sur les femmes et l’investissement

Auteur : 

jeudi 8 mars 2018

#PressForProgress (Persister pour progresser)

Cette année, le thème de la Journée internationale des femmes – « Persister pour progresser » – concerne la création d’une culture, d’une mentalité qui soutient la diversité et encourage l’égalité des sexes. À AGF, nous sommes engagés à l’égard de l’égalité des sexes au travail. Nous sommes fiers d’être membres du 30% Club, qui vise à ce que tout conseil d’administration compte un effectif féminin minimum de 30 %. Rien que cette année, la société AGF est allée plus loin, puisque près de la moitié des membres siégeant actuellement à son conseil d’administration sont des femmes. Ce qui est aussi remarquable, c’est que des femmes occupent près du tiers des postes au sein de son équipe de haute direction.

En tant que société de gestion de placements à l’échelle mondiale, AGF sait que les femmes jouent un rôle essentiel dans le bien-être de leurs familles sur le plan financier. Toutefois, il est important de laisser tomber les stéréotypes au sujet des femmes et de l’investissement.

J’ai donc demandé à trois femmes de l’équipe de direction d’AGF de m’aider à dissiper certains des mythes à ce sujet.


Mythe no 1 : Les femmes comprennent le budget mais pas l’investissement.

C’est ma profession, l’investissement. Sur les marchés émergents, partout dans le monde. On dirait que cette croyance populaire date des années 1950.

Au sein des générations d’aujourd’hui, 80 % des femmes s’occupent des finances du ménage et 80 % prennent les décisions ou participent à la prise de décisions en matière de finance.*

Donc, pourquoi semble-t-il que les hommes aient l’impression d’être les experts en la matière, alors qu’une femme pourrait avoir un doctorat et quand même douter de son savoir? Nos propres recherches confirment d’ailleurs ce fait : dans le cadre d’un sondage mené auprès des investisseurs canadiens pour AGF, les hommes ont affirmé comprendre le domaine de l’investissement, mais les femmes ont dit le contraire. Pourtant, elles ont donné des réponses qui témoignaient d’un niveau de connaissances supérieur.**

Il est temps que les femmes reconnaissent leur mérite.

Regina Chi, CFA
Vice-présidente et gestionnaire de portefeuille
Placements AGF Inc.


Mythe no 2 : Les femmes craignent le risque.

L’un des domaines de la neuroscience consiste à étudier la façon dont les hommes et les femmes prennent des décisions en matière d’investissement. Les recherches démontrent que les hommes ont tendance à examiner les occasions en fonction des récompenses potentielles, alors que les femmes considèrent à la fois les récompenses et les risques, comme des avantages et des inconvénients, et qu’elles prennent la décision la plus appropriée à leurs besoins.

Donc, pour certaines femmes, une situation peut présenter un risque considérable, mais pour d’autres, pas autant…

Florence Narine, MBA, CFA
Vice-présidente principale et chef des produits
Placements AGF Inc.


Mythe no 3 : Les femmes ont besoin de conseils différents.

Les femmes n’ont pas besoin de programmes roses – ou de produits roses. Elles ont besoin qu’on les traite comme des personnes indépendantes et qu’on leur donne les conseils personnalisés qui leur conviennent.

C’est exactement ce qu’un homme demanderait.

Les recherches ont effectivement démontré qu’en général, les femmes aiment recevoir des conseils financiers adaptés en fonction des divers aspects de la personnalité et non seulement à partir des questions techniques.†† En fin de compte, cela signifie que les femmes veulent qu’on tienne compte de leurs besoins personnels uniques. Je suis certaine qu’il y a des hommes qui s’attendent à recevoir le même type de conseils. L’ironie c’est qu’il y a aussi des femmes qui ne veulent parler que des chiffres et se concentrer sur les rendements de leurs investissements.

Il s’agit réellement d’adapter les conseils à la personne.

On peut observer le même phénomène en tant que parent. J’ai une fille et un garçon. Je peux vous dire que par moments, ils sont très différents dans leur manière d’apprendre et d’aborder de nouvelles situations. Et à d’autres moments, ils veulent la même chose et adoptent un comportement semblable. En tant que mère, c’est à moi de comprendre que ce dont ils ont besoin ce n’est pas d’un traitement distinctif parce qu’ils sont de sexes différents, mais plutôt du soutien qui leur permettra de se développer au meilleur d’eux-mêmes.

Les hommes et les femmes devraient pouvoir s’attendre à un service équitable quand il s’agit de leurs finances personnelles.

Karrie Van Belle
Vice-présidente principale et chef du marketing et des communications
Placements AGF Inc.


Mythe no 4 : Les femmes ont besoin d’un soutien supplémentaire.

En vérité, tous les investisseurs ont besoin de conseils.

On a recours à un entraîneur personnel pour améliorer son entraînement, tout comme on fait appel à un nutritionniste pour améliorer son alimentation.

Un conseiller peut vous aider à améliorer vos finances et à évaluer l’ensemble de votre situation financière. Il peut vous aider à établir un plan pour vous mettre sur la bonne voie et vous aider à maintenir le cap.

Tous les investisseurs ont besoin d’un tel coup de main – pas seulement les femmes.

Judy Goldring, LL.B, ICD.D
Vice-présidente directrice et chef de l’exploitation
La Société de Gestion AGF Limitée.


Je suis la mère de deux filles et la tante de huit nièces. Je veux qu’elles puissent s’inspirer de femmes émancipées, qui pourront créer pour elles des occasions de guider les générations futures.

Laissons tomber les mythes. Persistons pour progresser. Il est temps de lutter contre les stéréotypes, pour mieux influencer les opinions et célébrer les réussites des femmes. Établissons une mentalité fondée sur l’égalité des sexes.

Ensemble, nous pouvons y arriver.


*Source: Sondage BMO : « Les mères sont responsables des finances de leur ménage…mais s’occupent-elles de leur retraite? » (Mothers are in charge of their household finances, but are they taking charge of their retirement? Mai 2012.).
**Source: Le Sondage Investisseurs AGF 2015 a été mené en ligne auprès d’un échantillon de 1 238 Canadiens âgés de 18 ans et plus, disposant d’un certain montant d’actif investissable (exception faite des biens immobiliers), qui détenaient au moment du sondage des investissements sous forme de parts de fonds communs, d’actions ou d’obligations, ou encore de comptes REER ou CELI. Les données résultant du sondage sont réparties selon l’âge, le sexe et la région des participants. Le sondage a été effectué entre le 10 et le 23 août 2015 par Harris Poll. Étant donné que l’étude a été réalisée au moyen du panel en ligne de Harris Poll, elle ne peut faire état d’aucune marge d’erreur. Une telle marge d’erreur pour un échantillon de cette taille (n=1 238) serait de ± 2,8 pour cent, à l’intérieur d’un intervalle de confiance de 95 %.
†Source: Colin Camerer, Robert Kirby Professor of Behavioral Finance and Economics, California Institute of Technology, « What is neuroeconomics? » http://people.hss.caltech.edu/-camerer/web_material/n.html, accès le 8 mars 2018.
††Source: « Men are from Mars, women have particular investment needs, » The Globe and Mail, 22 novembre 2017.
Les renseignements contenus sur ce site Web sont fournis à titre d’information et dans un but éducatif et ne constituent pas des conseils particuliers de nature financière, juridique, comptable, fiscale ou concernant des placements. Veuillez consulter votre propre conseiller professionnel pour passer en revue votre situation personnelle.

Auteur :

Judy G. Goldring, LL.B, ICD.D

Vice-présidente directrice et chef de l'exploitation

Placements AGF Inc.

Traduit de l'anglais.

Lire d'autres articles de

D'autres articles semblables.

Importance de la diversification des titres à revenu fixe

La diversification, souvent considérée comme la pierre angulaire de l’investissement, est aussi importante dans un portefeuille à revenu fixe que dans un portefeuille d’actions.

Tout lire

5 choses à savoir sur les titres à revenu fixe

L’investissement dans les titres à revenu fixe peut paraître simple. Voici toutefois cinq raisons pour lesquelles il est avisé de faire appel à un professionnel.

Tout lire

Comprendre le risque associé aux taux d’intérêt

Les investisseurs se tournent habituellement vers les placements à revenu fixe pour se protéger des fluctuations du marché boursier. Les investisseurs doivent toutefois tenir compte des risques associés aux titres à revenu fixe, notamment le risque associé aux taux d’intérêt.

Tout lire