La volatilité est de retour

Auteur : 

lundi 12 février 2018

La période faste du marché boursier tant vantée a brusquement pris fin, instillant la crainte d’un nouveau recul et provoquant une liquidation hâtive des actions. Selon nous, les cours ne sont plus excessifs et ils pourraient, avec le soutien des données économiques solides à l’échelle mondiale, connaître une nouvelle envolée. Maks Piskunov explique pourquoi l’écart qui se creuse entre les rendements obligataires et les cours boursiers n’est peut-être pas aussi inquiétant qu’il en a l’air. (en anglais seulement)

Vous n’arrivez pas à visionner la vidéo? Cliquez ici pour la visionner dans votre navigateur.

.

Auteur :

Maksim Piskunov, MBA, CFA

Gestionnaire de portefeuille adjoint

Placements AGF Inc.

Traduit de l'anglais.

Lire d'autres articles de Maksim Piskunov

D'autres articles semblables.

La Réserve fédérale américaine révèle de nouvelles hausses à venir

La Réserve fédérale prévoit quatre hausses de taux en 2018 Pour la septième fois depuis…

Tout lire

Les données économiques laissent entrevoir une progression des marchés

Après une semaine chargée sur le plan des événements géopolitiques, des réunions des banques centrales…

Tout lire

Conséquences de la technologie financière

La technologie financière donne lieu à une révolution numérique dans le monde de la finance…

Tout lire