Le CES de 2018 : Éléments à retenir pour les investisseurs

Auteur : 

dimanche 28 janvier 2018

Télécharger l’article

En janvier de chaque année, les professionnels de l’industrie de la technologie se réunissent à Las Vegas pour assister au Consumer Electronics Show (CES), plus grand salon commercial mondial qui présente les nouveaux produits et les nouvelles technologies dans le domaine de l’électronique grand public. Cette année, comme presque tous les ans, les analystes de l’équipe de recherche sur les actions d’AGF y ont assisté dans le but de se documenter sur l’actualité technologique. Dans cet article, Auritro Kundu, analyste des valeurs technologiques et membre de l’équipe de recherche sur les actions nord-américaines à AGF, résume les éléments qu’il a retenus.

NVIDIA : l’un des grands gagnants au CES

NVIDIA a remporté 20 prix pour diverses réalisations, allant de sa plateforme DRIVE pour les véhicules munis d’intelligence artificielle (IA) à ses écrans à affichage de jeu grand format. NVIDIA a inauguré le CES en annonçant des partenariats avec Volkswagen, Uber, Baidu et plusieurs autres, ce qui illustre bien l’importance grandissante des technologies pour véhicules autonomes. En tout, NVIDIA compte environ 320 partenaires dans le domaine de l’automobile (des fabricants de catégorie 1, des équipementiers, des entreprises en démarrage), comparativement à 250 il y a un an. La Volkswagen ID Buzz utilisera la technologie NVIDIA DRIVE IX et Uber a déjà commencé à l’utiliser dans sa première flotte de SUV Volvo XC90. NVIDIA a également dévoilé son système sur puce (SoC ou System-on-a-Chip) appelé Xavier pour plate-forme technologique destinée aux véhicules munis d’intelligence artificielle. Xavier peut effectuer 30 mille milliards d’opérations par seconde en utilisant seulement 30 watts de puissance. NVIDIA affirme que cette architecture est 15 fois plus efficace que la précédente. Nos conversations avec les dirigeants nous ont révélé que le prix de vente moyen (PVM) des composants de NVIDIA pourrait atteindre entre 500 et 1 000 $US par voiture d’ici 2025, dont 1 000 $ US pour des composants ayant une fonctionnalité de niveau 5 (entièrement autonome). En comparaison, à l’heure actuelle, le PVM des composants de NVIDIA, qui entrent dans la composition des systèmes d’infodivertissement, oscille entre 100 et 120 $US par voiture, ce qui démontre l’immense potentiel de croissance de NVIDIA dans l’industrie automobile.

Le cours boursier de NVIDIA (gauche) et le circuit intégré Xavier de NVIDA – 15 fois plus efficace que l’architecture précédente (droite)

Conduite autonome – il y a de la place pour plusieurs gagnants!

Le Consumer Electronics Show pourrait aussi bien s’appeler le Salon de l’électronique automobile si l’on se fie à la place qu’occupe la technologie destinée aux véhicules autonomes. À notre avis, les véhicules autonomes ont dominé le salon, car ils envahissaient tout le stationnement autour du centre des congrès. D’ailleurs, tout le hall nord était consacré aux technologies pour véhicules connectés et autonomes. Aptiv, Intel, Renesas, BlackBerry, Toyota, Ford, Lyft et plusieurs autres entreprises ont annoncé des flottes autonomes, des partenariats avec des sociétés de véhicules autonomes ou de covoiturage, ou encore des logiciels utilisés pour alimenter les véhicules autonomes.

Plateforme R-Car de Renesas (photo de gauche) et trousse solution HAD (coffre – photo de droite)

Téléviseurs à DELO plus impressionnants que jamais

Le CES de 2018 mettait en vedette les nouveaux téléviseurs à diode électroluminescente organique (DELO) de LG, Sony, Changhong, Konka, Haier et les modèles Skyworth déjà sur le marché. Selon nous, les téléviseurs à DELO étaient plus impressionnants que jamais grâce à leurs nouveaux processeurs d’image, aux couleurs améliorées et à leurs rehausseurs de netteté et de profondeur. Les modèles 2018 sont somme toute une itération des modèles 2017, sauf que l’accent est mis à la fois sur les téléviseurs ultra-minces « papier peint » et munis d’un système de son Crystal Sound (les téléviseurs sont dotés de transducteurs placés derrière le panneau à DELO qui produisent le son en faisant vibrer l’écran). LG Display exposait plusieurs nouveaux téléviseurs à DELO, y compris les modèles Crystal Sound de 65 po, 8K de 88 po, le prototype 4K enroulable de 65 po ainsi que divers autres composants à DELO allant des ordinateurs portatifs aux tableaux de bord de voitures, en passant par les panneaux à affichage numérique. Nous pensons que la technologie DELO en est encore aux premières phases d’adoption dans les téléphones intelligents et que les téléviseurs à grand écran, les affichages automobiles, les consoles de jeu et l’affichage numérique recèlent un bon potentiel de croissance à long terme. Qui plus est, les technologies émergentes des grands fournisseurs (comme Applied Materials et Universal Display) pourraient ramener le coût de fabrication des composants à DELO à parité avec ceux à ACL plus vite qu’on ne le croyait, ce qui pourrait faire pencher la balance du côté des appareils dotés de la technologie à DELO plus tôt que tard.

Téléviseur LG Display enroulable déroulé et enroulé (gauche); Téléviseur à DELO 8K de LG (droite)

Montée en puissance des assistants virtuels – L’Alexa d’Amazon et l’Assistant de Google repoussent les limites de la publicité

Alexa et Assistant ont été activés dans presque tous les appareils grand public tels que les haut-parleurs, les cinémas maison, les téléviseurs, les réfrigérateurs, les laveuses, les sécheuses et les détecteurs de fumée. En reliant ces gadgets à des écosystèmes beaucoup plus vastes, Amazon et Google nous ont présenté une vision dans laquelle les commandes vocales sont disponibles à peu près n’importe où et peuvent contrôler pratiquement n’importe quel appareil. Après quelques années d’absence du CES, Google donnait l’impression d’être omniprésente. Comme Amazon repose sur le cybercommerce, nous croyons qu’elle a un net avantage sur Google pour ce qui est de retenir la clientèle des appareils dotés d’un assistant virtuel. D’après RBC, Alexa pourrait générer 10 milliards $US de revenus d’ici 2020.

En somme, le CES de 2018 était l’un des plus grands à ce jour, avec plus de 180 000 participants. Les thèmes qui ont le plus attiré l’attention des participants, à savoir les véhicules autonomes, les assistants virtuels, l’intelligence artificielle et les composants à DELO ont renforcé notre ferme conviction à l’égard des entreprises de ces secteurs dans lesquelles nous avons investi, notamment Amazon, NVIDIA, Sony, LG Display et Universal Display.

 

 

Les commentaires que renferme le présent document sont fournis à titre de renseignements d’ordre général fondés sur des informations disponibles au 23 janvier 2018 et ne devraient pas être considérés comme des conseils personnels en matière de placement, une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente de valeurs mobilières. Nous avons pris les mesures nécessaires pour nous assurer de l’exactitude de ces commentaires au moment de la publication, mais cette exactitude n’est pas garantie. Les conditions du marché peuvent changer et le gestionnaire n’accepte aucune responsabilité pour des décisions de placement prises par des individus et découlant de l’utilisation ou sur la foi des renseignements contenus dans le présent document.
Les renseignements que renferme le présent document sont fournis à titre de renseignements d’ordre général relativement à des choix et à des stratégies de placement et ne devraient pas être considérés comme des conseils exhaustifs en matière de placement applicables à la situation d’une personne en particulier. Nous vous recommandons fortement de consulter un conseiller financier avant de prendre toute décision de placement. Des références concernant des titres spécifiques sont présentées uniquement pour illustrer l’application de notre philosophie d’investissement et ne doivent pas être considérées comme des recommandations de la part de Placements AGF Inc. Les titres spécifiques identifiés et décrits dans le présent document ne représentent pas tous les titres achetés, vendus ou recommandés pour le portefeuille et il ne faut pas supposer que les investissements dans les titres identifiés étaient ou seraient rentables.
Le présent document est destiné aux conseillers et vise à les aider à déterminer quels investissements conviennent le mieux aux investisseurs. Tout investisseur devrait consulter son conseiller financier pour déterminer quels investissements conviennent le mieux selon son portefeuille de placements et se objectifs personnels à cet égard.

D'autres articles semblables.

Les FNB à gestion active prennent de l’ampleur

Les FNB actifs ont su conquérir les investisseurs et devenir l’un des segments qui connaît la croissance la plus fulgurante au sein de l’industrie de l’investissement.

Tout lire

L’investissement factoriel dans le contexte de taux à la hausse

Les investisseurs peuvent s’attendre à des changements concernant les facteurs qui favoriseront le rendement au cours de prochaines années.

Tout lire

3 raisons de prendre son téléphone pour négocier en bourse

De nos jours, rares sont les opérations boursières qui obligent à s’entretenir avec un courtier….

Tout lire