Aperçus des marchés

Le tour du monde – Mise à jour hebdomadaire

Auteur : Groupe de spécialistes des portefeuilles

mardi 10 octobre 2017

« Un résumé des principales nouvelles économiques et un regard sur la suite des événements »

Rétrospective de la semaine

Baisse des données salariales en raison des ouragans

  • Les perturbations causées par les ouragans Harvey et Irma ont nettement pesé sur l’emploi aux États-Unis, mais les effets ressentis ne devraient pas durer. Pour la première fois depuis 2010, le nombre d’emplois non agricoles a diminué au cours du mois, en l’occurrence de 33 000, alors qu’une légère hausse était attendue.
  • Les secteurs des loisirs et de l’hôtellerie ont enregistré les replis les plus marqués, et les services ont souffert de façon générale en septembre.
  • Sur une note plus positive, le taux d’activité a augmenté à 63,1 % et le chômage a atteint son plus faible niveau en 16 ans, soit 4,2 %, après une baisse mensuelle de 0,2 %. Comme souvent lorsque le marché de l’emploi affiche une telle vigueur, le salaire horaire moyen a augmenté, s’appréciant de 0,5 % en septembre pour atteindre un sommet cyclique de 2,9 %.

Poursuite de l’embellie sur le marché du travail Canadien

  • Le nombre d’emplois a augmenté de 10 000 au Canada, au cours d’un dixième mois consécutif de hausse. Le salaire horaire moyen a progressé de 2,2 % au cours des douze derniers mois, après une forte hausse de 0,4 %.
  • L’économie a créé 112 000 postes à temps plein, la deuxième plus forte augmentation mensuelle des 40 dernières années, ce qui a largement compensé la perte de 102 000 postes à temps partiel. Les secteurs de la production de biens ont affiché la meilleure progression, particulièrement celui de la construction. Les secteurs des services sont restés principalement neutres au mois de septembre.
  • Le taux de chômage au Canada s’est maintenu à 6,2 % durant le mois. Au cours de l’année dernière, le chômage a baissé partout au Canada sauf en Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve, soit dans huit provinces sur dix.

Accélération de l’activité industrielle aux États-Unis, dans la zone euro et au Japon

  • L’indice composé industriel de l’ISM a progressé de 2,0 points aux États-Unis en septembre, renouant avec un sommet de 13 ans, à 60,8. Parmi les 18 secteurs répertoriés, 17 ont clôturé en territoire positif; la vigueur a été généralisée sur l’ensemble de la production, du marché de l’emploi et des nouvelles commandes. L’indice non industriel du PMI a inscrit une progression encore plus encourageante, bondissant de 4,5 points en septembre pour s’établir à 59,8.
  • Dans la zone euro, l’indice industriel du PMI a augmenté de 58,1 et devrait enregistrer sa plus forte progression annuelle de la dernière décennie.
  • Au Japon, l’indice industriel a atteint 52,9, son meilleur niveau depuis mai; tandis qu’en Chine, le Caixin PMI reculait de 0,6 point pour clôturer le mois de septembre à 51,0.

Autres nouvelles économiques

  • Les ventes au détail dans la zone euro ont fléchi pour un second mois consécutif, clôturant bien en deçà des attentes, en baisse de 0,5 % en août. En données annualisées, cette croissance au ralenti de 1,2 % contraste défavorablement avec le rythme de 2,3 % enregistré le mois précédent. Le taux de chômage dans la zone euro au mois d’août s’est maintenu à 9,1 % en août.
  • La chambre des représentants des États-Unis a adopté une résolution budgétaire, une première étape pour les Républicains vers la réforme fiscale tant attendue. La résolution, qui a recueilli le soutien de 219 votes contre 206, comptait notamment des dispositions en faveur d’une réconciliation budgétaire. Il faudra vraisemblablement encore de nombreuses modifications pour que le budget de 4,1 mille milliards $ des États-Unis soit officiellement promulgué.

À Suivre

Données sur l’inflation aux États-Unis et sur le logement au Canada

  • Les données concernant l’inflation et les ventes au détail du mois de septembre seront communiquées aux États-Unis et devraient refléter les perturbations causées par les ouragans. Les nombres de mises en chantier et de permis de construire seront publiés au Canada au cours d’une semaine raccourcie. La production industrielle de la zone euro sera communiquée jeudi et fera l’objet d’une attention particulière de la part de la Banque centrale européenne, en perspective de sa réunion du 26 octobre.

Point hebdomadaire sur les marchés

Au sujet de La Société de Gestion AGF Limitée

ondée en 1957, La Société de Gestion AGF Limitée (AGF) est une société indépendante de gestion de placements diversifiés à l’échelle mondiale. AGF apporte de la discipline en offrant l’excellence en matière de gestion de placements par l’entremise de ses volets axés sur des activités fondamentales et quantitatives de même que sur des actifs non traditionnels et des avoirs de particuliers bien nantis, afin de procurer une expérience exceptionnelle à la clientèle. La gamme de solutions d’investissement d’AGF s’étend à l’échelle mondiale à une vaste clientèle, depuis les conseillers financiers jusqu’aux investisseurs particuliers et aux investisseurs institutionnels comprenant des caisses de retraite, des programmes d’entreprise, des fonds souverains, des fonds de dotation et des fondations.

Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter AGF.com.

Ⓒ 2018 La Société de Gestion AGF Limitée. Tous droits réservés.

D'autres articles semblables.

Investissement factoriel : Le moment est-il venu de retrouver de la valeur?

Stephen Duench présente son point de vue sur le faible rendement du facteur valeur par…

Tout lire

Faut-il parler de l’accord USMC?

Un résumé des principales nouvelles économiques et un regard sur la suite des événements Donald…

Tout lire