Les États-Unis évitent temporairement une suspension des services publics
For Print Only Logo
Aperçus des marchés

Les États-Unis évitent temporairement une suspension des services publics

Auteur : 

Le 12 décembre 2017

Si l’avancée de la réforme fiscale américaine accapare Washington et crée une distraction positive, il reste un problème de taille à résoudre : le projet de loi budgétaire 2018.

Le Congrès américain a évité de justesse une suspension des activités gouvernementales le 8 décembre dernier, en votant in extremis une loi de financement à court terme et en reportant l’échéance au 22 décembre. Ces deux semaines de prolongation doivent permettre aux Républicains et aux Démocrates de s’accorder sur la répartition budgétaire. Parmi les points les plus sensibles figure la hausse conséquente du budget de la défense prévue par les Républicains, que les Démocrates souhaitent voir s’accompagner d’investissements à l’échelle nationale. Pour ces derniers, la priorité est de conserver la protection garantie des quelque 700 000 immigrants sans papiers arrivés enfants aux États-Unis, en vertu du plan d’action Deferred Action for Childhood Arrivals mis en œuvre sous l’administration Obama. Étant donné les positions très tranchées de M. Trump sur l’immigration, la conclusion rapide d’un accord semble difficile. Ces questions, qui viennent s’ajouter à un programme déjà chargé à la veille des vacances de fin d’année, laissent planer l’ombre d’une suspension fort probable des services publics.

Remarquons toutefois que les marchés ont relativement peu réagi aux précédents arrêts des activités gouvernementales. En moyenne, les suspensions antérieures n’ont duré qu’une semaine environ et n’ont entraîné qu’une légère baisse de 0,5 % de l’indice S&P 500. Les actions ont même gagné en valeur lors de la dernière suspension en date, en 2013.

Peut-être ce manque de préoccupations de l’ensemble des marchés s’explique-t-il par le fait que les participants connaissent la véritable portée d’un tel arrêt : si certains services gouvernementaux sont suspendus, comme la NASA, les parcs nationaux et l’émission de passeports, les services essentiels garantissant la sécurité nationale, la protection sociale et les paiements du programme de santé Medicaid sont maintenus, et ce, que la loi budgétaire soit votée ou non. Par ailleurs, lorsqu’une suspension se produit, les agences qui se retrouvent bloquées commencent par puiser dans leurs fonds excédentaires, puis dans leurs économies, ce qui permet à certaines d’entre elles de poursuivre leurs opérations pendant plus de deux semaines. Étant donné que la durée moyenne d’une interruption ne dépasse pas sept jours, les répercussions sur le PIB sont souvent minimales.

Durée des suspensions de services publics / déficits de financement de 1977 à 2014

Source : Strategas Research, décembre 2017

Rendement de l’indice S&P 500 pendant les suspensions / déficits de financement de 1977 à 2014

Source : Strategas Research, décembre 2017

À noter cependant que le budget ne représente qu’un facteur parmi les nombreux aspects de la politique de Washington qui influencent les marchés boursiers. Cela est particulièrement vrai aujourd’hui, puisque les investisseurs sont davantage sensibles à la concomitance des hausses de la Fed et de l’avancée d’une potentielle réforme fiscale. S’il reste préférable qu’un accord budgétaire soit conclu avant le 22 décembre, une courte interruption des services publics pourrait bien avoir des effets bénéfiques. En effet, si les services gouvernementaux viennent à fermer, cela signifie qu’ils devront aussi rouvrir leurs portes, ce qui enverrait un message positif aux marchés, prouvant qu’il est possible de parvenir à un compromis. Comme cette réouverture nécessite une coopération entre les deux partis, elle pourrait faire naître l’espoir quant à de nouveaux accords internes, ce qui serait également un signe favorable pour les marchés. La conclusion d’un quelconque accord budgétaire serait d’autant mieux accueillie par les marchés, à l’orée de l’année 2018, que l’administration Trump avance péniblement sur un certain nombre d’initiatives. Par conséquent, les investisseurs risquent d’être déçus s’ils s’attendent à ce qu’une éventuelle suspension entraîne une correction des marchés au cours des prochaines semaines.

 

 

Les commentaires que renferme ce document sont fournis à titre de renseignements d’ordre général fondés sur des informations disponibles au 11 décembre 2017 et ne devraient pas être considérés comme des conseils personnels en matière de placement, une offre ni une sollicitation d’achat ou de vente de valeurs mobilières. Nous avons pris toutes les mesures nécessaires pour nous assurer de l’exactitude de ces commentaires au moment de leur publication, mais cette exactitude n’est pas garantie. Les conditions du marché peuvent changer et le gestionnaire de portefeuille n’accepte aucune responsabilité pour des décisions de placement prises par des individus et découlant de l’utilisation ou sur la foi des renseignements contenus dans ce document. Nous invitons les investisseurs à consulter un conseiller financier.

Au sujet de La Société de Gestion AGF Limitée

Fondée en 1957, La Société de Gestion AGF Limitée (AGF) est une société indépendante de gestion de placements diversifiés à l’échelle mondiale. AGF apporte de la discipline en offrant l’excellence en matière de gestion de placements par l’entremise de ses volets axés sur des activités fondamentales et quantitatives de même que sur des actifs non traditionnels et des avoirs de particuliers bien nantis, afin de procurer une expérience exceptionnelle à la clientèle. La gamme de solutions d’investissement d’AGF s’étend à l’échelle mondiale à une vaste clientèle, depuis les conseillers financiers jusqu’aux investisseurs particuliers et aux investisseurs institutionnels comprenant des caisses de retraite, des programmes d’entreprise, des fonds souverains, des fonds de dotation et des fondations.

Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter AGF.com.

Ⓒ 2018 La Société de Gestion AGF Limitée. Tous droits réservés.

Auteur :

Sam Mitter

Sam Mitter, MBA

Gestionnaire de portefeuille adjoint

Placements AGF Inc.

Traduit de l'anglais.

D'autres articles semblables.

Perspectives 2019 : l’année qui s’amorce – Première partie

Perspectives 2019 : l’année qui s’amorce – Première partie

Une récession est-elle imminente? Kevin McCreadie explique pourquoi un tel événement paraît peu probable en 2019….

Tout lire
Vue d’ensemble : Historique des corrections du marché

Vue d’ensemble : Historique des corrections du marché

Les commentaires que renferme le présent document sont fournis à titre de renseignements d’ordre général…

Tout lire
L’intégration des facteurs ESG : une priorité pour les investisseurs

L’intégration des facteurs ESG : une priorité pour les investisseurs

De nos jours, on constate plus que jamais que l’intégration des questions ESG est considérée comme un moyen de créer de la valeur à long terme pour les actionnaires et de contribuer, par le fait même, à l’amélioration de l’environnement et de la santé des collectivités, de même qu’au maintien de bonnes pratiques de gouvernance de la part des entreprises.

Tout lire