Aperçus des marchés

Les tensions commerciales s’intensifient pour la Chine et le Canada

Auteur : Groupe de spécialistes des portefeuilles

lundi 24 septembre 2018

Les tensions commerciales s’intensifient pour la Chine et le Canada

  • Les États-Unis ont poursuivi l’escalade vers une guerre commerciale avec la Chine et ont imposé en fin de mois des tarifs douaniers de 10 %, qui seront relevés à 25 % en fin d’année, sur 200 milliards $ d’importations chinoises. En d’autres termes, près de la moitié des produits vendus par la Chine chaque année aux États-Unis seront frappés de ces droits de douane.
  • L’administration américaine a de plus imposé des sanctions à l’armée chinoise pour l’achat d’équipements militaires russes, dans le but officiel de punir Moscou pour ses « activités malignes » et son ingérence dans les élections présidentielles.
  • Certains membres du caucus républicain ont déclaré la semaine dernière que le Canada devait faire des concessions s’il voulait obtenir un accord sur l’ALÉNA. La ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland a quitté Washington jeudi sans avoir obtenu d’entente, alors que la date limite du Congrès approche dangereusement. Aucune intention ferme en faveur d’une prochaine réunion n’a d’ailleurs été communiquée, mais la ministre a réitéré le besoin d’un « accord juste » pour le Canada.
  • Le Conference Board du Canada prévoit que la croissance économique du pays pourrait diminuer d’environ 25 % l’année prochaine en cas d’échec des négociations de l’ALÉNA, voire plus si le secteur automobile subissait une guerre commerciale.

Les chiffres des ventes industrielles, des prix à la consommation et des nouvelles constructions ont tous progressé au Canada

  • Les ventes manufacturières canadiennes ont affiché une hausse de 0,9 % au mois de juillet, après une progression révisée de 1,3 % pour le mois précédent. Après prise en compte des évolutions de prix, cette augmentation a atteint en réalité la barre significative de 1 % en volume. Des gains de 2,6 % effectués dans le secteur des équipements de transport ont légèrement compensé les replis enregistrés dans l’expédition de métaux bruts et de produits métalliques. Sur le plan géographique, seuls l’Ontario, l’Alberta et la Nouvelle-Écosse ont clôturé en territoire positif.
  • Les prix à la consommation ont augmenté de 2,8 % au mois d’août. Malgré une légère décélération par rapport au rythme de 3 % enregistré en juillet, il s’agit d’une progression qui demeure conforme aux anticipations des marchés. Après ajustement des variations saisonnières, les prix ont augmenté de 0,1 %, après une forte hausse de 0,5 % en juillet.
  • Les constructions de nouvelles maisons ont augmenté de 1,7 % au cours des 12 derniers mois pour s’élever à 5,0 milliards $ en juillet. Cette croissance a été exclusivement alimentée par les investissements dans des immeubles de copropriété, car les constructions de maisons simples, doubles et en rangée ont diminué. Les dépenses ont augmenté dans quatre provinces, particulièrement au Québec, suivi de la Colombie-Britannique et, dans une moindre mesure, de la Nouvelle-Écosse et de l’Île-du-Prince-Édouard.

La confiance des consommateurs bondit aux États-Unis, alors que le nombre de demandes de prestations chômage n’avait pas été aussi faible en 49 ans

  • Le moral des consommateurs américains, mesuré par l’indice « Consumer Comfort » de Bloomberg, a renoué la semaine dernière avec un sommet de 17 ans, grâce à de meilleurs indicateurs concernant l’économie, les finances personnelles et les achats. Il a atteint le niveau de 60,2 et a dépassé le précédent sommet de 59 atteint en janvier 2001.
  • Les demandes hebdomadaires de prestations d’assurance emploi ont enregistré la semaine dernière leur plus faible volume en près de 49 ans, soit 201 000 d’après le Département du Travail. Les économistes tablaient sur 210 000 demandes.

Autres nouvelles économiques

  • L’OCDE a revu à la baisse ses perspectives économiques pour le Canada et le reste du monde en raison des différends commerciaux et des difficultés des marchés émergents. Il a estimé que l’économie mondiale devrait atteindre un rythme de progression de 3,7 % cette année ainsi que l’année prochaine, par rapport à 3, 6 % l’an dernier. Toutefois, l’OCDE avait prévu une croissance de 3,8 % cette année et de 3,9 % en 2019. Ces projections révisées tablent maintenant sur une expansion de 2 % de l’économie canadienne en 2019, plutôt que de 2,2 % comme communiqué précédemment.
  • L’indice S&P Dow Jones a fait l’objet d’une réorganisation et d’une refonte de plusieurs sous-indices sectoriels, notamment celui des télécommunications, maintenant élargi aux services de communication. Ces changements devraient concerner certains poids lourds de l’indice, notamment Facebook, Amazon, Netflix et Alphabet (la société mère de Google).

Source : BMO Economics, Services économiques TD, Reuters, CNBC, le 21 septembre 2018

Point hebdomadaire sur les marches

 

 

Au sujet de La Société de Gestion AGF Limitée

ondée en 1957, La Société de Gestion AGF Limitée (AGF) est une société indépendante de gestion de placements diversifiés à l’échelle mondiale. AGF apporte de la discipline en offrant l’excellence en matière de gestion de placements par l’entremise de ses volets axés sur des activités fondamentales et quantitatives de même que sur des actifs non traditionnels et des avoirs de particuliers bien nantis, afin de procurer une expérience exceptionnelle à la clientèle. La gamme de solutions d’investissement d’AGF s’étend à l’échelle mondiale à une vaste clientèle, depuis les conseillers financiers jusqu’aux investisseurs particuliers et aux investisseurs institutionnels comprenant des caisses de retraite, des programmes d’entreprise, des fonds souverains, des fonds de dotation et des fondations.

Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter AGF.com.

Ⓒ 2018 La Société de Gestion AGF Limitée. Tous droits réservés.

D'autres articles semblables.

Tempête à l’horizon : les marchés subissent de plein fouet les effets de l’ouragan Michael et la Fed s’attire les foudres du président

Steve Bonnyman livre son avis sur la récente volatilité qui s’est emparée des marchés sous…

Tout lire

Tarifs douaniers sur l’acier et détails épineux dans l’AEUMC

•Le ministre des Finances Bill Morneau a déclaré la semaine dernière l’imposition immédiate de droits de douane et de contingents tarifaires afin d’éviter que le marché canadien se retrouve inondé par des importations d’acier provoquées par les taxes douanières américaines. Ces « mesures de sauvegarde provisoires » (considérées comme des actions d’urgence par l’Organisation mondiale du commerce) concernent sept produits de l’acier et s’appliquent à tous les pays, notamment la Chine, mais prévoient toutefois des exemptions pour les États-Unis et le Mexique, ainsi que pour de nombreux pays en développement.

Tout lire

La fièvre qui s’est emparée du marché du cannabis pourrait-elle recréer la bulle boursière de 1999?

Les investisseurs de détail ont visiblement été pris d’un véritable engouement à la perspective de voir émerger, au cours des prochains mois, un marché mondial entièrement consacré au cannabis.

Tout lire