Aperçus des marchés

Les véhicules électriques : un placement à long terme

Auteur : 

mardi 14 novembre 2017

Si vous avez investi dans le thème des véhicules électriques (VE), l’année 2017 a été très bonne. Comme de plus en plus de pays ont adopté des mesures visant à favoriser les véhicules électriques, les cours des actions liées à ce thème de placement ont augmenté de façon marquée. Malgré les récents déboires de l’entreprise, l’action de Tesla est en hausse de 43 % depuis le début de l’année et les actions des fabricants de lithium, dont Albemarle (+63 %) et SQM (+105 %), ont monté en flèche. Cependant, cet élan a été ralenti par ce qu’on pourrait qualifier de dos d’âne.

Plus tôt dans le mois, les membres républicains de la Chambre des représentants ont soumis plusieurs propositions pro-croissance lors du dévoilement de leurs très attendus plans de réforme fiscale. Cependant, l’un des éléments négatifs de ces propositions est la demande visant à éliminer le crédit d’impôt de 7 500 $ à l’achat d’un véhicule électrique. Cette nouvelle a aussitôt provoqué un repli des cours des sociétés rattachées au marché des véhicules électriques.

Cette mesure, si elle était adoptée, nuirait au thème des véhicules électriques, mais rien ne dit, du moins pour le moment, qu’elle sera incluse dans la législation, ou plutôt dans le processus de ratification de la législation, qui risque de changer passablement entre aujourd’hui et l’éventuelle adoption d’un projet de loi fiscal. Cela étant dit, pendant un certain temps, nous avons réfréné notre enthousiasme à court terme à l’égard de ce secteur d’activité. Dans son récent message du blog Perspectives AGF, Martin Grosskopf a écrit ceci : « Une certaine prudence à court terme est de mise étant donné les changements d’évaluation spectaculaires au sein de la chaîne d’approvisionnement des véhicules électriques » et il a ajouté que « la tendance à long terme est favorable ».

Cependant, à plus long terme, nous estimons que cette tendance demeure intacte. À l’échelle mondiale, la transition vers les véhicules électriques se poursuit, car les cibles d’émissions de CO2 seront difficiles à atteindre si les pays ne font pas plus de place aux véhicules électriques. Plusieurs pays, comme le Royaume-Uni, la France et la Chine, fixent des dates butoir à partir desquelles la vente de véhicules à combustibles fossiles sera interdite. Et, aux États-Unis, les incitatifs de certains États dont la Californie, plus gros marché au pays, seront maintenus (d’ailleurs, jusqu’ici, ils ont augmenté dans tous les domaines où Trump a procédé à des coupures).

Nous nous attendons à ce que, pendant la durée des débats, les entreprises qui ont une exposition adéquate aux mécanismes de contrôle des émissions et aux technologies de transition réussissent bien. Dans le domaine des véhicules électriques, nous considérerons tous les replis prolongés comme des occasions d’achat car ce thème va s’étendre sur plusieurs décennies. Les véhicules électriques deviennent rapidement la norme, avec ou sans crédits d’impôt.

Part de marché attendue des achats de VE d’ici 2050 (gauche), pénétration mondiale des VE par région (droite)

Source: IHS, BofA Merrill Lynch Global Research estimates

 

Les commentaires que renferme le présent document sont fournis à titre de renseignements d’ordre général fondés sur des informations disponibles au 6 novembre 2017 et ne devraient pas être considérés comme des conseils personnels en matière de placement, une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente de valeurs mobilières. Nous avons pris les mesures nécessaires pour nous assurer de l’exactitude de ces commentaires au moment de leur publication, mais cette exactitude n’est pas garantie. Les conditions du marché peuvent changer et le gestionnaire de portefeuille n’accepte aucune responsabilité pour des décisions de placement prises par des individus et découlant de l’utilisation ou sur la foi des renseignements contenus dans le présent document. Nous invitons les investisseurs à consulter un conseiller financier.

Au sujet de La Société de Gestion AGF Limitée

ondée en 1957, La Société de Gestion AGF Limitée (AGF) est une société indépendante de gestion de placements diversifiés à l’échelle mondiale. AGF apporte de la discipline en offrant l’excellence en matière de gestion de placements par l’entremise de ses volets axés sur des activités fondamentales et quantitatives de même que sur des actifs non traditionnels et des avoirs de particuliers bien nantis, afin de procurer une expérience exceptionnelle à la clientèle. La gamme de solutions d’investissement d’AGF s’étend à l’échelle mondiale à une vaste clientèle, depuis les conseillers financiers jusqu’aux investisseurs particuliers et aux investisseurs institutionnels comprenant des caisses de retraite, des programmes d’entreprise, des fonds souverains, des fonds de dotation et des fondations.

Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter AGF.com.

Ⓒ 2018 La Société de Gestion AGF Limitée. Tous droits réservés.

Auteur :

Jonathan Lo, MBA

Vice-président, Groupe de spécialistes des portefeuilles

Placements AGF Inc.

Traduit de l'anglais.

D'autres articles semblables.

L’alphabet des actions chinoises

Voici quelques-unes des principales catégories d’actions chinoises.

Tout lire

Trois raisons de considérer les obligations convertibles

Nous pensons que les obligations convertibles sont une composante précieuse d’un portefeuille équilibré et peuvent aider les investisseurs à atténuer les risques liés à des taux élevés.

Tout lire

Trois leçons à retenir après un an de service

La gestionnaire de portefeuille principale pour les stratégies de marchés émergents d’AGF traite de certaines des décisions importantes qu’elle a prises pendant sa première année à AGF.

Tout lire