Aperçus des marchés

Perspectives AGF – Une conversation avec Blake Goldring

Auteur : 

mercredi 26 septembre 2018

Plus tôt aujourd’hui, Blake C. Goldring, président du conseil et chef de la direction de La Société de Gestion AGF Limitée, a annoncé qu’il avait décidé d’amorcer une transition à l’issue de laquelle il assumera le rôle de président exécutif du conseil de la Société et de nommer Kevin McCreadie à titre de chef de la direction, des fonctions que M. McCreadie exercera parallèlement à celles de chef des investissements à AGF. De plus, Judy Goldring a été nommée présidente et chef de l’administration et Chris Jackson deviendra chef de l’exploitation. Ces changements entreront en vigueur le 1er décembre 2018, au début du prochain exercice d’AGF.

À la suite de cette annonce, Blake Goldring s’est entretenu avec notre rédactrice de Perspectives AGF pour parler de sa décision.

Vous avez fait une annonce importante aujourd’hui. Pourquoi maintenant?

Personnellement, j’ai toujours été d’avis que le renouvellement de leadership est la marque d’une société de calibre supérieur, surtout quand celle-ci dispose d’une réserve solide d’effectif comme c’est le cas pour AGF. J’éprouve aussi une très grande satisfaction à savoir que la Société est positionnée de façon à réussir, à la suite de mes décisions stratégiques, pendant près de 20 ans.

Lorsque j’ai accepté le poste de chef de la direction en 2000, j’ai entrepris de mettre en œuvre une stratégie audacieuse visant à étendre les activités d’AGF au-delà de sa tradition axée sur les fonds communs de détail, pour en faire une entreprise de gestion de l’actif diversifiée et d’envergure mondiale. Aujourd’hui, nous disposons de quatre plateformes distinctes de gestion des investissements – gestion fondamentale, solutions quantitatives, actifs non traditionnels et clients particuliers – qui bénéficient chacune d’une croissance interne.

J’ai le sentiment d’avoir accompli ce que j’avais prévu, à la fois pour la Société et sur le plan personnel, et je sais que le moment est venu d’amorcer la transition afin de confier la direction à Kevin McCreadie. Je suis convaincu que la force et la persévérance structurelles qui sont propres à notre entreprise et qui l’amènent à progresser continueront de prédisposer AGF et M. McCreadie aux futures réussites, dans le contexte des changements qui sont à prévoir sur les plans technologique et réglementaire.

J’aimerais aussi mentionner l’importance du fait qu’une femme occupera désormais le poste de présidente; c’est un message qui n’est pas négligeable dans notre milieu. Je suis tellement fier de Judy Goldring. Elle mérite pleinement ce titre et je me réjouis de sa réussite.

Il doit s’agir d’une période de réflexion pour vous. Quand vous songez à tout ce que vous avez accompli, qu’est-ce qui suscite pour vous le plus de fierté?

Je suis fier d’avoir été en mesure d’aider les investisseurs à réaliser leurs rêves sur le plan financier, tout au long de ma carrière. J’ai contribué à assurer le bien-être financier de Canadiens et je crois que ce travail revêt de la noblesse.

Je suis également fier des amitiés durables que j’ai formées. Ce domaine d’affaires repose sur les personnes qui y participent et sur les relations que l’on entretient avec elles. J’ai la chance de pouvoir dire qu’un certain nombre de mes clients sont devenus des amis chers. Nos amitiés remontent à plusieurs dizaines d’années et c’est une réalité dont je suis fier.

Quelles sont les décisions dont vous êtes le plus fier dans le contexte des affaires?

En 1997, mon père, Warren Goldring, m’a dit : « Voici les clés de la voiture; maintenant c’est toi qui conduis. » J’étais à la fois honoré, mais aussi un peu intimidé par ces paroles. J’étais conscient d’avoir l’occasion de remodeler AGF en prévision de l’avenir. C’est alors que j’ai commencé à chercher la façon de diversifier les activités de la Société. La notion de diversification est inhérente au fonds commun de placement et j’étais convaincu qu’elle constituerait la clé de la réussite commerciale.

Au moyen de croissance interne et d’acquisitions, nous avons été en mesure de lancer de nouvelles plateformes et de mettre au point des produits innovateurs, tout en rehaussant nos capacités de recherche.

Par exemple, nous avons fait l’acquisition de Stratégie Globale et d’Acuity afin d’élargir notre volet de détail. Par la suite, nous avons entrepris des affaires avec les clients particuliers en acquérant Cypress Capital Management et Doherty & Associates Investment Counsel, en 2004, et Gestion de placements Highstreet, en 2006.

En 2014, nous nous sommes portés acquéreurs de 51 % de la société FFCM, LLC – une petite société de Boston spécialisée en matière de gestion de l’actif et de stratégies de FNB, qui offre son savoir-faire par l’entremise d’une gamme de FNB quantitatifs et factoriels non traditionnels et d’un certain nombre de solutions gérées de FNB. Ces acquisitions ont mené au lancement de notre plateforme d’investissement quantitatif et de FNB – AGFiQ Gestion de l’actif – qui réunit les spécialités complémentaires des professionnels de l’investissement d’AGF de même que de Gestion de placements Highstreet et de FFCM, LLC.

Afin de diversifier davantage les activités de la Société, nous nous sommes tournés vers des actifs non traditionnels en 2013 et en 2014 par l’entremise du Instar Group Inc. et de la société Stream Asset Financial LP, respectivement.

Ce ne sont là que quelques-uns des exemples qui démontrent comment j’ai transformé en réalité ma vision d’AGF : une société de gestion de placements diversifiés à l’échelle mondiale. Aujourd’hui, je suis convaincu qu’AGF est bien positionnée pour tirer parti de ce que l’avenir lui réserve.

Quel sera votre rôle en tant que président exécutif du conseil à AGF?

J’ai l’intention de demeurer activement engagé à l’égard du développement des affaires et des occasions de croissance stratégique tout en mettant l’accent sur la consolidation de nos relations avec nos partenaires clés, de même qu’en ce qui concerne l’évolution d’AGF dans le domaine des actifs non traditionnels.

Mon apport quant à ce rôle consistera à faire des recommandations et à assurer une surveillance à titre de président exécutif du conseil auprès du nouveau chef de la direction, Kevin McCreadie.

M. McCredie et moi-même avons établi une excellente relation de travail et j’aime notre façon de collaborer et d’échanger. Il comprend véritablement la nature et la mission d’AGF de même que les perspectives d’avenir de la Société. Je suis très fier de ce que j’ai bâti et je sais que M. MCCreadie peut réaliser les progrès menant aux prochaines étapes.

Je continuerai aussi de siéger au conseil de Smith & Williamson – une société du Royaume-Uni qui se spécialise en gestion des investissements de clients particuliers et qui gère un actif de 20 milliards £ – dont AGF détient 32,8 % de participations. L’entreprise réussit très bien et prévoit lancer un premier appel public à l’épargne vers la fin de 2019.

Depuis longtemps, je me fais le promoteur du domaine financier canadien et de la collectivité en général auxquels j’apporte une participation active. Je m’occupe ainsi de plus en plus de divers organismes, notamment comme membre du conseil de la société C.D. Howe, à titre de président du conseil du Sunnybrook Health Sciences Centre, et au Canadian Film Centre en tant qu’administrateur. Mon nouveau rôle me permettra d’avoir plus de temps pour prendre part aux activités d’un certain nombre d’autres organismes et leur procurer mon soutien, de même que pour me consacrer à des causes qui me tiennent à cœur.

Comment percevez-vous la planification de la succession?

À AGF, nous adoptons une approche consciente et rigoureuse en vue de transformer notre entreprise et de maximiser ainsi le plein potentiel d’AGF – y compris celui de notre personnel compétent dans l’optique de nouvelles occasions.

En fait, ces dernières années, nous avons presque entièrement renouvelé notre équipe de la haute direction, grâce au recrutement ou à la promotion de personnes qualifiées, comme Kevin McCreadie, Adrian Basaraba, Karrie Van Belle, Frédéric Poitras et Carol Ferguson. De plus, nous avons annoncé aujourd’hui la nomination de Judy Goldring au poste de présidente et chef de l’administration et celle de Chris Jackson à titre de chef de l’exploitation.

Le recrutement d’un successeur compétent et la préparation entourant le rôle du chef de la direction s’inscrivaient tout à fait dans notre démarche. La planification de la succession a commencé il y a quatre ans, quand j’ai embauché M. McCreadie pour son mandat de président et chef des investissements. J’ai travaillé en étroite collaboration avec le conseil de La Société de Gestion AGF Limitée et ensemble, nous avons reconnu Kevin McCreadie comme étant le successeur tout désigné, et nous avons déterminé qu’il fallait concevoir un plan d’action échelonné sur plusieurs années, afin d’assurer la réussite de la Société et de M. McCreadie.

Ces quatre dernières années m’ont permis de mener à bien mon plan stratégique, tout en veillant à favoriser la transition vers l’entrée en fonctions du nouveau chef de la direction d’AGF. Elles ont aussi donné à M. McCreadie le temps de s’adapter pleinement à la culture d’AGF – une culture qui a été pour la Société la clé de sa réussite pendant 60 ans.

Je pense que c’est ainsi que l’on planifie la succession. Nous n’avons rien précipité et nous avons bien réfléchi à la manière d’aborder le chapitre suivant.

Comment savez-vous que Kevin McCreadie est la personne idéale pour le rôle de chef de la direction?

Kevin McCreadie et moi-même partageons des valeurs et des visions semblables. Cette réalité m’a paru très claire quand j’ai travaillé avec lui ces dernières années. Nos façons de penser se rejoignent et nous comprenons tous les deux ce qu’il faut pour bâtir une Société moderne de gestion de l’actif de calibre mondial.

Compte tenu de sa vaste expérience en gestion de placements et des quatre dernières années pendant lesquelles il a démontré son dévouement et ses qualités de chef auprès des équipes de gestion des investissements et des ventes institutionnelles, je sais qu’il est la personne toute désignée pour ce poste.

En fait, j’ai été très touché du message qu’il a communiqué au conseil récemment. Il a dit que quand il considère notre entreprise, en tant que société de gestion de l’actif, AGF est un titre qu’il ne voudrait échanger contre aucun autre dans l’industrie.

Je suis d’avis que cette déclaration représente bien la personnalité de Kevin McCreadie et son dévouement à l’égard d’AGF.

Alors que s’amorce votre transition vers le rôle de président exécutif du conseil, quelle recommandation pourriez-vous transmettre à M. McCreadie?

C’est une bonne question. Quand nous avons commencé à préparer la transition, je lui ai mentionné qu’il était essentiel pour sa réussite dans le cadre de ces fonctions qu’il trouve un équilibre entre son travail au sein d’AGF et ses activités à l’extérieur de la Société.

Comme vous pouvez l’imaginer, le poste de chef de la direction s’accompagne de nombreuses exigences. Sur le plan professionnel, je crois qu’il est important que M. MCCreadie s’entoure des personnes qui lui permettront de soutenir la croissance de l’entreprise. Il devrait ainsi se tourner vers le conseil d’AGF, l’équipe de la haute direction, de même que vers ses collègues pour obtenir l’appui dont il a besoin.

Pour ce qui est de trouver un équilibre avec l’extérieur – j’utilise ici ma propre stratégie – j’ai apporté ma collaboration aux Forces armées canadiennes et à divers conseils d’administration, notamment en tant que président du conseil au Sunnybrook Health Sciences Centre, au Canadian Film Centre en tant qu’administrateur et comme membre du conseil au C.D. Howe Institute. Ces engagements me procurent ce dont j’ai besoin sur le plan personnel et je suis certain que M. McCreadie saura trouver des activités qui l’aideront à maintenir avec efficacité cet équilibre.

Au sujet de La Société de Gestion AGF Limitée

ondée en 1957, La Société de Gestion AGF Limitée (AGF) est une société indépendante de gestion de placements diversifiés à l’échelle mondiale. AGF apporte de la discipline en offrant l’excellence en matière de gestion de placements par l’entremise de ses volets axés sur des activités fondamentales et quantitatives de même que sur des actifs non traditionnels et des avoirs de particuliers bien nantis, afin de procurer une expérience exceptionnelle à la clientèle. La gamme de solutions d’investissement d’AGF s’étend à l’échelle mondiale à une vaste clientèle, depuis les conseillers financiers jusqu’aux investisseurs particuliers et aux investisseurs institutionnels comprenant des caisses de retraite, des programmes d’entreprise, des fonds souverains, des fonds de dotation et des fondations.

Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter AGF.com.

Ⓒ 2018 La Société de Gestion AGF Limitée. Tous droits réservés.

D'autres articles semblables.

Le sondage de l’IFIC prête une voix aux investisseurs canadiens

L’Institut des fonds d’investissement du Canada (IFIC) et la société Pollara Strategic Insights ont récemment…

Tout lire

Chute du nombre d’emplois créés aux États-Unis; record annuel au Canada

•Le Département du Travail des É.-U. a publié la semaine dernière ses chiffres officiels de l’embauche et du chômage pour le mois de septembre, lesquels dressent le portrait le plus récent de l’économie américaine. Dans les faits, 134 000 emplois ont été créés le mois dernier, alors que les économistes de Wall Street misaient sur 168 000. D’après le Département du Travail, les inscriptions hebdomadaires au chômage sont tombées à leur plus faible nombre en 49 ans et les demandes initiales de prestations d’assurance-emploi auprès de l’État se sont élevées à 207 000 (en données désaisonnalisées) pour la semaine terminée le 29 septembre, soit une diminution de 8 000.

Tout lire

La réglementation doit favoriser – et non brider – le choix et l’innovation

As a long-standing participant in the Canadian financial services industry, AGF will continue to be an advocate for sound regulatory changes that are grounded in the needs of all investors. All proposed changes, however, should be coordinated in an organic way, with a view to limiting unintended consequences. We believe all Canadian investors should have access to the advice model of their choice and the flexibility to choose the right compensation model as agreed to between the investor and their advisor through open and transparent dialogue.

Tout lire