Perspectives hebdomadaires AGF – 15 janvier 2018

Auteur : Groupe de spécialistes des portefeuilles

lundi 15 janvier 2018

Un résumé des principales nouvelles économiques et un regard sur la suite des événements

Ralentissement de l’inflation aux États-Unis, malgré une hausse des prix de base

  • L’inflation a ralenti aux États-Unis pour s’établir à 2,1 % sur les douze derniers mois, après une hausse des prix de seulement 0,1 % en décembre. Les augmentations du coût du logement, des véhicules et des médicaments sur ordonnance ont tiré à la hausse les niveaux d’inflation.
  • Notons que l’inflation de base a atteint un rythme annualisé de 1,8 % après avoir enregistré en décembre sa plus importante progression mensuelle depuis janvier 2017, soit 0,3 %.
  • Cette augmentation des prix de base favorise une poursuite du resserrement monétaire. Les investisseurs misent d’ailleurs à 88 % sur un relèvement des taux au mois de mars, alors que cette probabilité s’élevait à 82 % la veille de la communication de l’IPC. Le marché n’anticipe en revanche aucune hausse des taux d’intérêt en janvier.

Pause du marché immobilier canadien

  • Les mises en chantier au Canada ont ralenti pour atteindre 217 000 unités en données annualisées au mois de décembre, mais les tendances à moyen et long termes demeurent encourageantes. Sur le plan régional, l’Ontario a enregistré le plus fort repli au cours du mois, devant l’Alberta et l’Île-du-Prince-Édouard.
  • Les chiffres décevants du mois de décembre n’ont pas interrompu l’activité, puisque l’année 2017 s’est clôturée avec le plus important nombre de mises en chantier de la décennie, en hausse de 11 % par rapport à l’an dernier, grâce aux tendances démographiques sous-jacentes et au redressement du marché de l’emploi.
  • Le nombre de permis de construire a également diminué au-delà des prévisions, soit de 7,7 % en novembre. L’augmentation de permis visant des maisons individuelles n’a pas suffi à compenser la baisse des nouveaux projets industriels et commerciaux.

Essor du marché de l’emploi et des ventes au détail dans la zone euro

  • Le chômage dans la zone euro a diminué en novembre pour atteindre 8,7 % et renouer avec les creux de 2009. Le marché du travail dans l’ensemble de la région donne toutefois du fil à retordre à la Banque centrale européenne par rapport à ses intentions de normalisation monétaire.
  • L’Allemagne reste le moteur économique local, avec un taux de chômage de 3,6 % qui contraste nettement avec celui de la Grèce (20 %) ou de l’Espagne (15 %) par exemple.
  • Les ventes au détail ont en outre progressé de 1,5 % en novembre, une cadence qui n’avait pas été enregistrée depuis plus d’un an. Cette forte hausse a propulsé le rythme de progression annualisé des ventes au détail à 2,8 %.

Autres nouvelles économiques

  • Les ventes au détail aux États-Unis ont clôturé en territoire positif pour le quatrième mois consécutif, avec une hausse de 0,4 % en décembre, grâce à la meilleure période de magasinage du temps des fêtes enregistrée depuis 2014 et la deuxième plus fructueuse de la décennie. En raison de cette fin d’année effervescente, les ventes de base ont inscrit un bond de 8,9 % au quatrième trimestre, la plus importante progression depuis la fin de la récession. En conséquence, les ventes au détail aux États-Unis ont clôturé l’année civile 2017 en hausse de 4,2 %, par rapport à 3,2 % en 2016.
  • Dans la zone euro, la production industrielle a atteint 1,0 % en novembre, soit une augmentation de 3,2 % d’une année sur l’autre. La fabrication de biens d’équipement a été particulièrement dynamique, compensant largement le repli constaté pour les biens non durables et l’énergie.

À suivre

Décision de la Banque du Canada

  • La Banque du Canada décidera mercredi si la conjoncture économique justifie une hausse des taux d’intérêt. Les investisseurs misent quasiment sans exception sur une hausse de 25 points de base, malgré des incertitudes commerciales qui assombrissent quelque peu les excellentes données économiques. À l’étranger, on suivra particulièrement la publication des indicateurs immobiliers américains (jeudi) et la mise à jour des chiffres de l’inflation de la zone euro (mercredi).

Point hebdomadaire sur les marchés

D'autres articles semblables.

La Réserve fédérale américaine révèle de nouvelles hausses à venir

La Réserve fédérale prévoit quatre hausses de taux en 2018 Pour la septième fois depuis…

Tout lire

Les données économiques laissent entrevoir une progression des marchés

Après une semaine chargée sur le plan des événements géopolitiques, des réunions des banques centrales…

Tout lire

Conséquences de la technologie financière

La technologie financière donne lieu à une révolution numérique dans le monde de la finance…

Tout lire