Perspectives hebdomadaires AGF – 20 février 2018

Auteur : Groupe de spécialistes des portefeuilles

mardi 20 février 2018

Un résumé des principales nouvelles économiques et un regard sur la suite des événements

Accélération de l’inflation aux États-Unis

  • L’indice américain des prix à la consommation a enregistré au mois de janvier sa plus importante hausse mensuelle des cinq dernières années, soit 0,5 %. L’inflation a été généralisée, avec des augmentations concernant les vêtements, ainsi que l’énergie, l’alimentation et les produits de soins médicaux.
  • En données annualisées, l’inflation globale s’est maintenue au-dessus de la barre de 2,0 % pour un cinquième mois consécutif et a atteint 2,1 % en janvier.
  • L’inflation de base a augmenté de 0,3 %, la plus forte hausse mensuelle constatée depuis 2005, pour atteindre un sommet de dix mois à 1,8 % en données annualisées. Les prix des articles de base sont récemment montés en flèche pour inscrire leur plus nette progression annualisée sur trois mois depuis 2011, soit 2,9 %.

Baisse des ventes de maisons au Canada

  • Les ventes de maisons existantes ont fléchi de 14,5 % en janvier au Canada, un renversement de tendance abrupt après cinq mois consécutifs de progression mensuelle. On anticipait toutefois une inversion de la courbe, car les acheteurs s’étaient précipités sur le marché avant la fin de l’année dans le but d’échapper à la nouvelle réglementation du BSIF entrée en vigueur en janvier.
  • Parmi les 26 grandes régions répertoriées, 21 ont clôturé le mois de janvier en territoire négatif et avec des replis supérieurs à 10 % pour 15 d’entre elles, notamment Ottawa, Hamilton et l’agglomération du Grand Toronto. Les nouvelles annonces de vente de propriétés ont également diminué très nettement, soit de 21,6 %, particulièrement en Ontario et en Colombie-Britannique.
  • Le prix moyen des maisons a baissé de 2,4 % au cours du mois. En proportion des ventes nationales, les parts de Toronto et de Vancouver ont diminué, deux marchés en surchauffe où les prix sont les plus élevés. Bien que les prix aient enregistré leur plus faible rythme de progression depuis décembre 2015, leur augmentation de 7,7 % sur les douze derniers mois reflète toujours une appréciation substantielle de l’immobilier canadien.

Dynamisme non démenti du marché immobilier aux États-Unis

  • Les mises en chantier ont augmenté de 9,7 % en janvier aux États-Unis, un rythme qui n’avait pas été enregistré depuis plus d’un an et qui s’explique par une croissance conjointe des copropriétés et des maisons unifamiliales. Toutes les régions ont terminé en hausse, à l’exception du Midwest qui a souffert des conditions météorologiques au cours du mois.
  • Le nombre de permis de construire a également dépassé les attentes avec un rebond historique depuis la fin de la récession de 7,4 % en janvier.
  • Une progression des permis de construire supérieure à celle des mises en chantier annonce probablement une forte activité dans la construction pour les prochains mois, d’autant plus que l’offre demeure limitée.

Autres nouvelles économiques

  • Aux États-Unis, les ventes au détail ont enregistré une baisse imprévue de 0,3 % en janvier, le premier repli des cinq derniers mois. En outre, la nette progression de 0,4 % du mois de décembre a été révisée à la baisse pour clôturer à 0 %. Les ventes de véhicules, d’équipements de construction et de jardinage ainsi que d’articles de santé ont baissé au cours du mois. En revanche, les ventes au détail affichent toujours une nette progression de 4,9 % sur les douze derniers mois et les baisses d’impôts devraient favoriser des hausses de salaire en février et une reprise de la consommation en fin de compte.
  • Dans la zone euro, l’économie a clôturé le dernier trimestre 2017 en expansion de 0,6 %, conformément aux estimations initiales de 2,5 % pour l’année. Il s’agit de la plus forte croissance économique enregistrée dans la région depuis 2007. Le Japon a de son côté publié une croissance annualisée de son économie de 0,5 % au quatrième trimestre, ce qui marque un huitième trimestre consécutif d’expansion.

À suivre

Données mondiales sur l’inflation

  • Le Canada, la zone euro et le Japon communiqueront au cours de la semaine leurs chiffres respectifs concernant l’inflation. Les économistes prêteront une attention particulière à ces données afin de déterminer si les récentes pressions inflationnistes enregistrées aux États-Unis se propagent au reste du monde. Des statistiques industrielles seront également publiées durant la semaine aux États-Unis, dans la zone euro et au Japon.

Point hebdomadaire sur les marchés

D'autres articles semblables.

La Réserve fédérale américaine révèle de nouvelles hausses à venir

La Réserve fédérale prévoit quatre hausses de taux en 2018 Pour la septième fois depuis…

Tout lire

Les données économiques laissent entrevoir une progression des marchés

Après une semaine chargée sur le plan des événements géopolitiques, des réunions des banques centrales…

Tout lire

Conséquences de la technologie financière

La technologie financière donne lieu à une révolution numérique dans le monde de la finance…

Tout lire