Perspectives hebdomadaires AGF – 20 novembre 2017

Auteur : Groupe de spécialistes des portefeuilles

lundi 20 novembre 2017

« Un résumé des principales nouvelles économiques et un regard sur la suite des événements »

Ralentissement de l’inflation aux États-Unis et au Canada

  • Au Canada, l’inflation est passée de 1,6 % à 1,4 % en données annualisées, le prix de l’essence ayant diminué de 3,2 % en octobre. La moyenne des trois mesures de la Banque du Canada concernant l’évolution des prix s’est maintenue à 1,6 %.
  • Aux États-Unis, l’inflation annuelle est passée de 2,2 % en septembre à 2,0 % en octobre, les effets des ouragans se dissipant. Les prix de l’énergie ont baissé de 1 % et ceux des aliments sont restés stables au cours du mois. L’inflation de base a accéléré de 0,2 %, passant à 1,8 % en rythme annualisé.
  • Les ventes au détail ont également fait l’objet de publications au cours de la semaine aux États-Unis : leur progression de 0,2 % en octobre est jugée impressionnante après les chiffres élevés de septembre. En données annuelles, celles-ci ont augmenté de 4,3 %.

Reprise de l’activité immobilière

  • Au Canada, au cours d’un troisième mois consécutif de progression, les ventes de maisons existantes ont augmenté de 0,9 % en octobre, accusant toutefois un retard de 4,3 % par rapport à l’an dernier. Les prix ont fléchi au cours du mois en raison du resserrement prochain des règles hypothécaires, mais demeurent supérieurs de 9,7 % à ceux de l’an dernier.
  • Aux États-Unis, le nombre de mises en chantier a bondi en octobre, clôturant en hausse de 13,7 % par rapport au mois dernier. Cette reprise a concerné l’ensemble du pays, notamment le Sud, qui semble bien se remettre des perturbations liées aux ouragans.
  • Le nombre de permis de construire a également augmenté aux États-Unis, progressant de 5,9 % en octobre, essentiellement sous l’impulsion des projets de copropriétés.

Des indicateurs mitigés dans la zone euro

  • Le PIB de la zone euro a augmenté de 0,6 % au troisième trimestre 2017, pour atteindre un rythme annualisé de 2,5 %. L’économie allemande, la plus importante de la région, a largement contribué à cette progression, avec une hausse de son PIB de 0,8 %.
  • L’inflation est tombée à 1,4 %, les augmentations marginales des prix de l’essence et des logements ayant été largement compensées par les baisses dans les télécommunications et l’habillement. L’inflation de base s’est maintenue à 0,9 %, toujours nettement en deçà de l’objectif de 2 % fixé par la banque central.
  • La production industrielle dans la zone euro a fléchi de 0,6 % en septembre, son premier repli depuis le mois de juin, pour revenir à 3,3 % en rythme annualise.

Autres nouvelles économiques

  • Au Royaume-Uni, l’inflation s’est maintenue à 3 % en octobre, son niveau le plus élevé des cinq dernières années. L’inflation de base est également restée stable, à 2,7 %. Le chômage est passé à 4,3 % au mois de septembre et la croissance des salaires s’est maintenue à 2,2 %, représentant toutefois une baisse de 0,6 % sur douze mois en termes réels. Ce repli pourrait peser sur les ventes au détail au cours des prochains mois, même si celles-ci ont augmenté de 0,3 % en octobre.
  • En Chine, les indicateurs économiques se sont avérés décevants, la production industrielle, les ventes au détail et les investissements fixes clôturant tous en deçà des attentes en octobre. La production industrielle a augmenté de 6,2 % en données annualisées, un rythme bien inférieur à celui de 6,6 % enregistré le mois dernier. Les ventes en détail, qui ont enregistré une progression annualisée de 10 % au mois d’octobre, ont également déçu face aux attentes chinoises élevées. Les investissements fixes ont augmenté de 7,3 % au cours des douze derniers mois, après un ralentissement enregistré dans le secteur privé.

À suivre

    Données industrielles mondiales

  • Les États-Unis, la zone euro et le Japon publieront leurs indices industriels du PMI durant la semaine. Sinon, peu de données économiques sont attendues cette semaine, à part les ventes au détail du Canada, les commandes de biens durables aux États-Unis et le PIB au Royaume-Uni.

Point hebdomadaire sur les marchés

D'autres articles semblables.

La Réserve fédérale américaine révèle de nouvelles hausses à venir

La Réserve fédérale prévoit quatre hausses de taux en 2018 Pour la septième fois depuis…

Tout lire

Les données économiques laissent entrevoir une progression des marchés

Après une semaine chargée sur le plan des événements géopolitiques, des réunions des banques centrales…

Tout lire

Conséquences de la technologie financière

La technologie financière donne lieu à une révolution numérique dans le monde de la finance…

Tout lire