Perspectives hebdomadaires AGF – 4 décembre 2017

Auteur : Groupe de spécialistes des portefeuilles

lundi 4 décembre 2017

Un résumé des principales nouvelles économiques et un regard sur la suite des événements

La croissance du PIB canadien ralentit

  • L’essor économique constaté au premier semestre 2017 au Canada a ralenti au troisième trimestre, le PIB n’ayant augmenté que de 1,7 %, un rythme moitié moins soutenu qu’au trimestre précédent.
  • Les exportations nettes ont pesé sur l’activité au cours du trimestre, freinant la croissance de 3,3 %. À l’inverse, la consommation a bondi pour atteindre son meilleur rythme de la décennie, soit 4,0 % en données annualisées.
  • Autre donnée communiquée : la croissance du PIB du mois de septembre, qui s’est établie à 0,2 %. Douze secteurs parmi les 20 répertoriés ont clôturé en hausse, la production de biens en tête. Les activités de services ont quant à elles enregistré une évolution mitigée, mais qui reste positive pour un 18e mois consécutif.

Le marché de l’emploi repart à la hausse au Canada

  • L’économie canadienne a créé 79 500 emplois en novembre, la meilleure progression des cinq dernières années. La principale contribution a été apportée par le secteur privé. Toutefois, à l’approche de la période des fêtes de fin d’année, les postes à temps partiel composent le tiers des gains.
  • Parmi les provinces, l’Ontario s’est arrogé près de la moitié des emplois créés, et la Colombie-Britannique et le Québec ont également enregistré une forte croissance.
  • Ce rebond du marché de l’emploi en novembre a ramené le taux de chômage à un creux de dix ans, puisqu’il est passé de 6,3 % à 5,9 %. Le salaire horaire moyen a augmenté de 2,8 % en données annualisées, une nette progression par rapport au rythme de 1,0 % enregistré un an plus tôt.

Les données économiques demeurent encourageantes aux États-Unis

  • La croissance économique américaine s’est avérée supérieure aux estimations initiales au troisième trimestre 2017, le PIB augmentant de 3,3 %. Cette révision à la hausse de 0,3 % est attribuable aux stocks et aux investissements des entreprises, dont la progression n’avait pas été aussi élevée en trois ans.
  • Propulsé par des anticipations de poursuite de la croissance, l’indice de confiance des consommateurs du Conference Board a progressé pour le cinquième mois consécutif, atteignant un sommet de 17 ans en novembre, particulièrement au chapitre de la consommation et de l’emploi.
  • Les ventes de nouvelles maisons ont enregistré une croissance de 6,2 % en octobre, après un bond de 14,2 % en septembre. Même après prise en compte des incidences météorologiques, les moyennes à six et douze mois des ventes de nouvelles maisons n’ont jamais été aussi soutenues au cours des dix dernières années.

Autres nouvelles économiques

  • Dans la zone euro, l’inflation a légèrement accéléré en novembre, pour atteindre un rythme de 1,5 % en données annualisées, lequel demeure toutefois inférieur aux anticipations et surtout à l’objectif de la banque centrale. L’inflation de base est restée stable, à 0,9 %. Le chômage dans la zone euro en octobre est tombé à un creux de 9 ans, à 8,8 %.
  • Aux États-Unis, l’indice industriel ISM a reculé de 0,5 point pour s’établir à 58,2 en novembre, entravé par l’emploi, les retards de livraison et les stocks. Malgré ce deuxième repli consécutif, 14 secteurs parmi les 18 répertoriés ont clôturé le mois en territoire positif et l’activité demeure comparable à celle de septembre (qui avait enregistré un sommet sur 13 ans). La zone euro caracole toujours en tête : l’indice industriel PMI est passé de 60,0 à 60,1, notamment grâce à la France et l’Italie. L’indice est resté stable en Allemagne. En Chine, l’indice industriel PMI Caixin a enregistré un léger repli, passant de 51,0 à 50,8.

À suivre

Mise à jour sur l’emploi aux États-Unis

  • La principale nouvelle économique de la semaine concernera la publication, vendredi prochain, du rapport sur les salaires non agricoles de novembre aux États-Unis. La Banque du Canada tient une réunion mercredi, à l’issue de laquelle elle devrait, en toute vraisemblance, maintenir ses taux. Par ailleurs, les chiffres des mises en chantier et des permis de construire pour novembre devraient également être communiqués au Canada. La zone euro et le Japon publieront de leur côté jeudi les données du PIB pour le troisième trimestre.

Point hebdomadaire sur les marchés

D'autres articles semblables.

La Réserve fédérale américaine révèle de nouvelles hausses à venir

La Réserve fédérale prévoit quatre hausses de taux en 2018 Pour la septième fois depuis…

Tout lire

Les données économiques laissent entrevoir une progression des marchés

Après une semaine chargée sur le plan des événements géopolitiques, des réunions des banques centrales…

Tout lire

Conséquences de la technologie financière

La technologie financière donne lieu à une révolution numérique dans le monde de la finance…

Tout lire