Perspectives hebdomadaires AGF – 8 janvier 2018

Auteur : Groupe de spécialistes des portefeuilles

lundi 8 janvier 2018

Un résumé des principales nouvelles économiques et un regard sur la suite des événements

Le marché de l’emploi repart à la hausse au Canada

  • L’économie canadienne a créé 78 600 emplois en décembre, après un mois de novembre déjà fort. Les embauches ont essentiellement concerné les services, particulièrement la finance et l’éducation, tandis que les secteurs de l’industrie et de la santé accusaient du retard. Toutes les provinces ont enregistré un solde d’emploi positif en décembre, le Québec et l’Alberta en tête.
  • Malgré une hausse du taux de participation, le chômage est passé de 5,9 % à 5,7 %, son plus bas niveau depuis 1974. La croissance du salaire horaire moyen a légèrement ralenti, pour atteindre 2,9 %, tandis que les heures travaillées ont augmenté de 3,1 % (données annualisées).
  • Le marché de l’emploi canadien a ainsi progressé tous les mois en 2017 et a enregistré sa meilleure année civile parmi les 15 dernières, avec une progression de 2,3 %.

Les données salariales déçoivent aux États-Unis

  • Le taux de chômage s’est maintenu à 4,1 % en décembre et 148 000 emplois non agricoles ont été créés, un chiffre inférieur aux attentes. Les activités concourant à la production de biens ont enregistré un fort dynamisme, particulièrement la construction et les industries, contrairement aux catégories des services, qui ont décéléré durant le mois.
  • Notons que le secteur du commerce de détail a perdu 20 000 emplois au cours du mois habituellement le plus occupé de l’année en raison du temps des fêtes, confirmant un déclin au profit du magasinage sur Internet.
  • Le salaire horaire moyen a augmenté de 0,3 % et le nombre cumulé d’heures travaillées de 0,2 % en décembre; les deux indicateurs ont enregistré une hausse de 2,5 % par rapport à l’an dernier. Avec le rapport du mois de décembre, 2017 marque la septième année consécutive au cours de laquelle l’économie a créé plus de 2 millions d’emplois.

Les données industrielles progressent à l’échelle mondiale

  • La zone euro a enregistré la plus forte activité en décembre. L’indice industriel du PMI a effectivement atteint 60,6, un niveau inégalé depuis la création du sondage en 1997, toujours grâce à l’activité soutenue de l’Allemagne.
  • En Chine, l’activité industrielle a légèrement rebondi en décembre, l’indice passant de 50,8 à 51,5; alors que le Japon a enregistré son meilleur mois des trois dernières années, à 54,0.
  • Aux États-Unis, l’indice industriel ISM a surpris à la hausse en gagnant 1,5 point pour clôturer à 59,7 en décembre, renouant avec un sommet qui n’avait pas été atteint depuis 2004. Parmi les cinq composantes de l’indice, quatre ont clôturé en progression, particulièrement le nombre de nouvelles commandes. L’économie a en outre enregistré son 103e mois consécutif d’expansion.

Autres nouvelles économiques

  • L’inflation dans la zone euro a ralenti à 1,4 % sur 12 mois en décembre, une baisse par rapport au mois dernier où elle s’établissait à 1,5 %. La diminution du prix des aliments et de l’énergie a pesé sur le chiffre global. L’inflation de base s’est en revanche maintenue à 0,9 % en données annualisées et a justifié l’engagement de la Banque centrale européenne à maintenir un positionnement conciliant.
  • Les comptes rendus de la réunion de décembre de la Réserve fédérale des États-Unis ont montré une division entre les différents membres ayant droit de vote au sujet du relèvement des taux, car l’inflation demeure faible. La décision de procéder à une hausse de 25 points de base s’est finalement imposée. Il a été principalement question des conditions financières, qui demeurent conciliantes, et de l’atténuation de la courbe des taux, qui ne semble pas préoccuper outre mesure la Réserve fédérale pour l’instant.

À suivre

Inflation aux États-Unis et chômage dans la zone euro

  • Aux États-Unis, les chiffres sur les ventes au détail et l’inflation seront communiqués au cours de la semaine et pourraient convaincre la Réserve fédérale de relever les taux en janvier s’ils s’avéraient encourageants. Dans la zone euro, les données sur l’emploi, les ventes au détail et la production industrielle seront publiées au cours de la semaine.

Point hebdomadaire sur les marchés

D'autres articles semblables.

La Réserve fédérale américaine révèle de nouvelles hausses à venir

La Réserve fédérale prévoit quatre hausses de taux en 2018 Pour la septième fois depuis…

Tout lire

Les données économiques laissent entrevoir une progression des marchés

Après une semaine chargée sur le plan des événements géopolitiques, des réunions des banques centrales…

Tout lire

Conséquences de la technologie financière

La technologie financière donne lieu à une révolution numérique dans le monde de la finance…

Tout lire