Propriétaire? Vous ne savez peut-être pas…
For Print Only Logo
Aperçus des marchés

Propriétaire? Vous ne savez peut-être pas…

Auteur : Choix judicieux

jeudi 10 mai 2018

 


L’article ci-dessous concerne les investisseurs canadiens uniquement.


 

…que vous avez probablement investi trop fortement au Canada

Au cours des dernières années, les Canadiens s’intéressent plus vivement à l’immobilier. Certains se disent : « Si j’arrive à y investir une première fois, j’aurai en main le meilleur placement qui soit. » Il est vrai qu’un bon nombre d’entre eux ont vu augmenter la valeur de leurs propriétés.

Les résultats?

1. Déséquilibre entre l’immobilier et l’ensemble du patrimoine net :



Source : Statistique Canada, Enquête sur la sécurité financière, 2016. Publiée dans Le Quotidien, le jeudi 7 décembre 2017.

2. Votre bien-être financier est déjà lié à l’économie du Canada – et à votre marché local.

Considérez la situation de nombreux Canadiens qui ont été touchés par la chute du prix du pétrole. Ce déclin peut avoir eu des répercussions bien au-delà de la valeur des investissements sur les marchés financiers.

Votre foyerVotre carrière

 

3. Vos investissements témoignent peut-être aussi de votre penchant pour votre pays.

Le marché canadien représente moins de 4 % de la capitalisation boursière mondiale; pourtant, le Canadien moyen maintient plus de 70 % de ses investissements au Canada…



 width=

Source : Service de l’exploitation AGF, au 31 décembre 2016. À des fins d’illustration seulement. Vous ne pouvez pas investir directement dans un indice.

 

Que pouvez-vous faire pour remédier à votre excédent d’investissements au Canada?

Dans bien des cas, il n’est pas réaliste de vendre sa maison ou de changer de carrière – mais on peut adapter ses investissements.
Consultez votre conseiller financier dès aujourd’hui pour savoir comment l’investissement sur les marchés mondiaux peut vous aider à diversifier votre portefeuille.

 


Le contenu de ce site Web est présenté à des fins d’illustration générale et d’éducation. Il n’est pas destiné à procurer des conseils personnalisés, notamment en matière d’investissement, de finance, de droit, de comptabilité, d’impôt ou de tout autre sujet. Veuillez consulter votre propre conseiller spécialisé en ce qui concerne votre situation personnelle.

Au sujet de La Société de Gestion AGF Limitée

ondée en 1957, La Société de Gestion AGF Limitée (AGF) est une société indépendante de gestion de placements diversifiés à l’échelle mondiale. AGF apporte de la discipline en offrant l’excellence en matière de gestion de placements par l’entremise de ses volets axés sur des activités fondamentales et quantitatives de même que sur des actifs non traditionnels et des avoirs de particuliers bien nantis, afin de procurer une expérience exceptionnelle à la clientèle. La gamme de solutions d’investissement d’AGF s’étend à l’échelle mondiale à une vaste clientèle, depuis les conseillers financiers jusqu’aux investisseurs particuliers et aux investisseurs institutionnels comprenant des caisses de retraite, des programmes d’entreprise, des fonds souverains, des fonds de dotation et des fondations.

Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter AGF.com.

Ⓒ 2018 La Société de Gestion AGF Limitée. Tous droits réservés.

D'autres articles semblables.

REEE contre CELI : de quels autres éléments faut-il tenir compte?

REEE contre CELI : de quels autres éléments faut-il tenir compte?

Épargne aux fins d’études : Dans quel régime enregistré devriez-vous investir votre argent? Examinons les questions d’impôt, de report des droits de cotisation, d’options relativement aux retraits et de limites d’âge

Tout lire
REEE contre CELI : lequel choisir?

REEE contre CELI : lequel choisir?

Épargne aux fins d’études : Dans quel régime enregistré devriez-vous investir votre argent? Examinons d’abord les questions de propriété, de bénéficiaires, de subventions gouvernementales et de plafonds de cotisation.

Tout lire
Les FNB : Distinguer les mythes de la réalité

Les FNB : Distinguer les mythes de la réalité

Malgré leur croissance, les FNB demeurent des instruments de placement mal compris. Examinons de plus près quatre des principaux mythes.

Tout lire