Se souvenir

Auteur : 

vendredi 10 novembre 2017

AGF encourage tous ses employés à redonner à la communauté en s’engageant à faire une différence de nombreuses façons. Cette valeur fondamentale a été au cœur de nos célébrations du 60e anniversaire au cours des derniers mois.

Au fil des ans, j’ai eu le privilège de contribuer à un certain nombre d’organismes de la région de Toronto, dont le Toronto Symphony Orchestra, le Centre canadien du film et le Sunnybrook Health Sciences Centre, dont je suis actuellement président. Une autre de mes grandes passions est de venir en aide aux militaires canadiens, ces hommes et ces femmes qui s’oublient pour servir notre pays.

Le 11 novembre, nous faisons une pause pour nous souvenir des immenses sacrifices que nos militaires ont faits pour notre pays. Bien que le jour du Souvenir marque la fin des hostilités de la Première Guerre mondiale, il nous donne également l’occasion de nous rappeler les sacrifices des militaires canadiens.

J’ai servi dans les forces armées au cours des douze dernières années. En tant que colonel honoraire de l’Armée canadienne, j’ai eu l’immense honneur de côtoyer ces personnes extraordinaires. Leur engagement envers le Canada m’inspire constamment et est l’une des raisons pour lesquelles je suis profondément attaché à la Compagnie Canada, organisme à but non lucratif qui soutient les membres des forces armées et leurs familles.

Les entreprises canadiennes ont beaucoup à apprendre de la culture organisationnelle qui définit nos forces armées. Bien qu’il y ait une hiérarchie claire et formelle dans les rangs, les chefs de nos troupes comprennent également qu’ils sont au service de leurs subalternes. Il faut énormément de confiance mutuelle et de respect pour assurer la réussite de toute mission militaire.

Évidemment, les militaires bénéficient également de l’appui des membres de leur famille.

Épauler les familles des militaires me passionne et je crois que c’est une façon de redonner à ceux et celles qui mettent leur vie en péril pour notre pays. Pour les soutenir, la Compagnie Canada a créé le Fonds de bourses d’études de la Compagnie Canada, qui fournit aux enfants des soldats morts au combat les fonds nécessaires pour financer leurs études postsecondaires.

Le fonds a été créé en guise de mémorial vivant pour soutenir les familles qui ont perdu un être cher dans un conflit. Ces personnes tombent trop facilement dans l’oubli; pourtant la société leur doit beaucoup.

Un autre objectif de la Compagnie Canada est d’aider les anciens combattants à trouver un emploi dans le secteur privé ou public à la fin de leur période de service. L’expérience acquise dans l’armée, allant du leadership à la résolution de problèmes sur le terrain, peut être très utile dans un certain nombre de domaines. Le Programme d’aide à la transition de carrière Pathfinder de la Compagnie Canada est un outil numérique qui aide des milliers d’anciens combattants à trouver du travail dans plus de 300 entreprises qui appuient les Forces armées canadiennes.

À l’approche du jour du Souvenir, j’invite les Canadiens et Canadiennes et les entreprises canadiennes à réfléchir à ce que le pays pourrait faire pour aider davantage les militaires. J’aimerais aussi qu’on tente de trouver des moyens de mieux positionner nos organismes afin qu’ils puissent bénéficier de tout ce que les militaires ont à apporter.

Auteur :

Blake C. Goldring, M.S.M., LL.D., CFA

Président et chef de la direction

La Société de Gestion AGF Limitée

Traduit de l'anglais.

D'autres articles semblables.

Brexit : Une occasion pour le Canada

Les préparatifs du Brexit : pas seulement un défi pour la Grande-Bretagne À titre de chef…

Tout lire

Les préparatifs du Brexit : pas seulement un défi pour la Grande-Bretagne

Le Brexit est un processus et non pas un événement Plus tôt cette semaine, j’ai…

Tout lire

L’égalité des sexes, une réalité au sein du conseil d’administration d’AGF

Lors de la dernière réunion du conseil d’administration d’AGF, nous avons nommé deux nouveaux administrateurs…

Tout lire