John Christofilos

John Christofilos

Vice-président principal, Chef du bureau des négociations

Placements AGF inc.

M. Christofilos et son équipe sont responsables des négociations de l’actif géré d’AGF, qui s’élève à 37 milliards de dollars, pour des clients de détail, institutionnels, bien nantis, de même que dans le cadre de portefeuilles FNB. M. Christofilos possède plus de 25 ans d’expérience dans le domaine des marchés financiers canadiens et internationaux. Avant de se joindre à AGF, M. Christofilos était directeur général auprès de Canaccord Genuity où il était chargé des solutions de négociation reposant sur l’électronique et l’utilisation d’algorithmes. Précédemment, M. Christofilos était vice-président directeur à E*TRADE Financial, une société située à Palo Alto, en Californie.

Articles récents de ce contributeur
post image Repenser la volatilité et comprendre les répercussions pour les investisseurs

Repenser la volatilité et comprendre les répercussions pour les investisseurs

John Christofilos explique quels événements agitent les marchés et quels sont les différents moyens d’évaluer…

post image Entre débâcles et reprises, quelle est l’humeur actuelle des investisseurs?

Entre débâcles et reprises, quelle est l’humeur actuelle des investisseurs?

Les investisseurs sont passés par toutes les phases, ces derniers mois. John Christofilos nous explique…

post image Adieu, octobre. Bienvenue, novembre!

Adieu, octobre. Bienvenue, novembre!

AGF’s John Christofilos livre ses réflexions sur le mois d’octobre, qui a été marqué par une forte volatilité. Toutefois, si l’on en croit l’histoire, le mois de novembre devrait être synonyme d’accalmie. En fait, les années où ont lieu les élections de mi-mandat aux États-Unis, les résultats du quatrième trimestre montrent que 89 % du temps, l’indice S&P 500 génère des gains de 8,50 % en moyenne, et que 78 % du temps, le NASDAQ enregistre une progression de 10,5 %.

Toutefois, les investisseurs devraient s’attendre à ce que la volatilité subsiste et à ce que les prix connaissent des fluctuations importantes tout au long des mois de novembre et de décembre, le temps que les marchés se stabilisent après les difficultés rencontrées en octobre.

post image Qu’adviendra-t-il après le double sommet récemment observé?

Qu’adviendra-t-il après le double sommet récemment observé?

Après s’être remis d’aplomb depuis la dernière correction brutale, les investisseurs doivent maintenant anticiper la…

post image L’alphabet des actions chinoises

L’alphabet des actions chinoises

Voici quelques-unes des principales catégories d’actions chinoises.

post image Comment envisager le commerce en dépit des tarifs douaniers

Comment envisager le commerce en dépit des tarifs douaniers

Les courtiers comme les investisseurs s’attendent à une hausse de la volatilité au cours des…

post image La négociation boursière à travers le bruit et les robots

La négociation boursière à travers le bruit et les robots

Les négociateurs à haute fréquence et les robots pèsent de plus en plus dans l’industrie,…

post image 3 raisons de prendre son téléphone pour négocier en bourse

3 raisons de prendre son téléphone pour négocier en bourse

De nos jours, rares sont les opérations boursières qui obligent à s’entretenir avec un courtier….

post image L’intérêt de synchroniser vos opérations (et non pas les marchés)

L’intérêt de synchroniser vos opérations (et non pas les marchés)

La stratégie de synchronisation des marchés est souvent une peine perdue, mais bien anticiper votre prochain achat d’actions de manière à le faire coïncider avec les périodes de négociation les plus actives peut être s’avérer utile.

post image Parfois, il vaut mieux négocier un bloc de titres

Parfois, il vaut mieux négocier un bloc de titres

Lorsqu’un titre n’est pas très liquide, la négociation d’un bloc de titres est souvent le meilleur moyen de veiller à ce qu’une grosse transaction soit exécutée au cours que vous êtes disposé à payer.